Guide Bourgogne

Edition du 26/05/2020
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2017 : immédiatement, le nez donne une sensation de maturité avec des notes solaires de pomme caramélisées mêlées à de la praline et de l’orange confite. Bouche plus fraîche, épicée, anis étoilé et surtout orange confite. Fraicheur salivante, onctuosité. Vin sautillant. Grand vin. Vaudésir 2012 : robe jaune dorée .Nez délicat très crayeux et épicé avec des notes poivre blanc. Notes fleurie après aération sur le rose. Bouche souple et vive à la fois. Finale noisette grillée. Vin tout en dentelle. Blanchot 2016 : robe dorée pâle avec de beaux reflets verts. Premier hyper frais mais qui a du mal à se donner. Des notes encens, genièvre apparaissent après aération. C’est le grand cru le plus tonique. Le boisé demande à se fondre. Vin complet aussi large que long. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2017 : robe cristalline. Nez d’une pureté extraordinaire. Un bouquet de fleur accompagné de notes de zeste agrumes fins. La bouche est dans la continuité avec une trame mentholée anisée qui tonifie le tout. Vin très gourmand. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2017 : robe dorée. Nez très puissant et solaire. Touche noix de coco mêlées au terroir des Butteaux qui ressort avec toujours l’aspect marneux pétrolé. Le boisé est présent mais se marie à merveille. Après les Chablis, la longueur et la puissance est franchement énorme. Montée de Tonnerre 2017 : robe dorée verte. L’élégance et la pureté minérale est ce qui interpelle immédiatement. L’ensemble est pour le moment très floral fin avec en arrière-plan des notes pierre à fusil. Beaucoup plus sévère et salivant que le Montmains avec un boisé moins intégré pour le moment. Un bloc de pureté minérale. Tout en délicatesse. Grand devenir. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2017 : robe dorée plus prononcée que le chablis classique. Nez sur un registre différent avec la noisette grillée, la fleur d’oranger, la brioche. L’attaque est plus puissante et finit sur un mélange confit de pomme caramélisé et d’abricot. La bouche est sautillante et très gourmande. Chablis 2017 : robe dorée. L’ensemble apparaît plus iodé au nez. La bouche est par contre plus fruitée, plus avenante, plus onctueuse et plus salivante. Petit Chablis 2017 : nez dominé par des notes solaires entre la poire, la fleur d’acacia et des notes de tabac blond. Bouche dynamique très salivante avec une touche citronnée anisée.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


La famille exploite la vigne depuis 3 générations, sur un terroir spécifique à la région, de coteaux de nature argilo-calcaire : le kimméridgien. Beau caveau de dégustation, qui crée un cadre chaleureux avec pierres et poutres apparentes. Un très bon Irancy rouge cuvée Pierre 2017, 95% Pinot noir et 5% César, élevé en fûts de chêne pendant 11 mois, séduisant par ses arômes complexes de fruits, classique, bien vinifié comme l’Irancy rouge 2017, 95% Pinot noir et 5% César, élevé en fûts de chêne pendant 11 mois, il est persistant en bouche, charnu et très aromatique, aux arômes de fruits noirs très mûrs. Le Bourgogne rouge Pinot noir 2018, élevé en fûts de chêne pendant 11 mois, est coloré, au nez complexe avec des connotations de cassis mûrs. Agréable Bourgogne rouge Passetoutgrain 2018, 60% Gamay, 40% Pinot noir, élevage en cuves allie rondeur et puissance en bouche, un vin bien classique de ce millésime chaleureux. Le Bourgogne rosé Pinot Gris 2018, est de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits à noyau, régulièrement réussi comme le Bourgogne rosé 2018, 95% Pinot noir et 5% César, friand, parfumé, dense et rond, un vin classique qui nous a beaucoup plu, marqué par son fruit, à déguster sur des crevettes roses. Nous avons apprécié ce Bourgogne blanc Chardonnay 2018, élevage sur lies fines durant 3 mois, sec et moelleux à la fois, qui fleure les noisettes et la pêche. Très réussi ce Chablis blanc 2018, 100% Chardonnay, élevé sur lies fines durant 3 mois, de bouche très subtile avec des nuances de fruits frais, tout en vivacité, à découvrir sur des escargots de Bourgogne. Nous terminons avec le Chablis blanc cuvée Pierre 2018, 100% Chardonnay dont la particularité est, qu'après le pressurage et le débourbage, le jus est descendu directement en tonneaux dans la cave, où il fait sa fermentation alcoolique et malolactique. Les derniers mois, un bâtonnage est effectué une à deux fois par semaine. Après ces 11 mois d’élevage, le vin est filtré puis mis en bouteilles..., d’une élégance unique par sa puissance aromatique, où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une grande intensité, avec des senteurs animales et florales complexes, de bouche profonde et persistante.

Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-Les-Colons
Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Email : heimbourger@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-heimbourger.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. On se fait bien entendu plaisir avec ce très beau Chassagne-Montrachet rouge 2017, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche intense, aux tanins présents, est bien typé, très fin au nez, alliant structure et velouté. Le rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente. e Chassagne-Montrachet blanc 2017 est d’une grande pureté aromatique florale, de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et d’amande, d’une belle complexité, un vin qui emplit bien la bouche, et mérite d’être attendu. En terminant avec ce Bourgogne Pinot noir Dessous Les Mues 2017, issu de vignes plantées à Chassagne-Montrachet mais en dehors du Domaine du Château de Chassagne-Montrachet, avec ces notes de cerise et d’humus, un vin à la fois souple et riche. Ces 3 cuvées ont été élevées en fûts de chêne et fermentées sans adjonction de levure.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur mécanique automobile. Petit-fils et arrière-petit-fils de viticulteur, il saisit l’opportunité de s’installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui loue 2 ha de vignes en appellation Chablis. Sa femme Monique le rejoint en 1995 pour développer la vente en bouteille et l’informatisation du domaine. En 2005, Stéphanie, leur fille, quitte son travail d’ingénieur logistique pour reprendre le domaine, elle s’installe en tant que Jeune Agriculteur en 2007, et vinifie les vins à partir de cette année-là. Aujourd’hui, le domaine exploite 18.5 ha composé de Petit Chablis, Chablis, et Chablis 1er Cru Beauroy et Cote de Léchet. Sylvain est à la retraite mais continue avec Monique d’aider à la commercialisation et à faire des salons. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2016, aux accents de musc et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, gras, de belle robe, ferme et suave, tout en séduction. Très agréable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, où l’on retrouve des nuances de lis et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), il est très élégant, charmeur et riche. Le Chablis Vieilles Vignes 2017 a des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, il est d’une très bonne tenue en bouche, un vin classique, équilibré en acidité, avec une finale généreuse et longue, idéal, notamment, sur une salade de riz aux coquillages et crustacés ou un flan de tourteau au paprika. Goûtez aussi le Chablis 2017, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, et le Petit Chablis, franc et nerveux, à déboucher sur des huîtres ou des anguilles persillées.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 66 13 11 81
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d’excellente évolution. Le 2015, a une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très par- fumé, avec ces notes d’humus et de fruits sur- mûris. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous- bois et de réglisse, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau. Le 2013, dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à la fois, est généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2017, particulièrement charmeur, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

VIOLOT-GUILLEMARD


GLANTENET Père & Fils


La famille est installée en Bourgogne depuis le XVe siècle et le Domaine viticole remonte au XVIII siècle. Aujourd'hui, Jean-François Glantenet en charge de l'exploitation, s'occupe de 25 ha, répartis sur cinq communes. Le Domaine vinifie traditionnellement ses vins depuis 1997, année de la première mise en bouteilles.Epaulé par Valérie et entouré de Damien sur le terrain, Jean-François conduit l'exploitation familiale de façon traditionnelle dans le respect du terroir. Dans un souci environnemental, les vignes sont conduites en ?lutte raisonnée?, avec une délimitation de parcelles sélectionnées, comme par exemple les vieilles vignes. Chaque année, la vigne suit son cycle végétatif : de la taille, aux brûlages de ses sarments, à son évasivage (préserver seulement les meilleurs raisins) pour arriver à la cueillette des grappes dans le pur respect des traditions et donner aux vins des Hautes-Côtes le caractère des grands Bourgognes.
Très beau Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge 2017, avec ces connotations de prune et de violette, de bouche pleine, associant rondeur et richesse (10€) très réussi comme ce Bourgogne Hautes-côtes-de-Beaune rouge 2017, avec cette couleur profonde, aux tanins souples, un vin qui emplit bien la bouche (9,50€).
Et pour terminer très agréable Pernand-Vergelesses rouge Sur Herbeux 2017, est savoureux, finement tannique, typé, fin et parfumé, avec des nuances de fruits rouges séchés et de réglisse, puissant et persistant, de très bonne évolution (18€). Le Côte De Nuits-Cillages Clos de Magny 2017 où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, de bouche dense, typé comme nous les aimons (7€) tandis que le Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits blanc 2017 est suave et sec à la fois, où s?entremêlent les fruits, les épices et le lis, tout en bouche, d?une belle finale (10€). 

Jean-François Glantenet
16, rue de l'Aye
21700 Magny-les-Villers
Tél. : 03 80 62 91 61
Fax : 03 80 62 74 79
Email : glantenet@orange.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine.glantenet
www.glantenet.com


Philippe LECLERC


Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2011 (sous-sol, dont les couches rocheuses très denses, rendent difficile la pénétration des racines qui alimentent la grappe), est riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé. Le 2010 est un beau vin typé, mêlant concentration d?arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d?humus, de garde, naturellement. Le 2009 est superbe, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, violette, poivre), alliant puissance et finesse, gras et intensité. Le 2008 est ample et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, très marqué par son terroir.

13, rue des Halles
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 34 30 72
Email : philippe.leclerc60@wanadoo.fr
www.philippe-leclerc.com



> Les précédentes éditions

Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018

 



Domaine Jacques CARILLON


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Gérard TREMBLAY


Domaine GROS Frère et Soeur


AUVIGUE


Domaine Pierre GELIN


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine Guy ROBIN


Domaine SEGUIN-MANUEL


BADER MIMEUR


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Gérard DOREAU


Domaine Albert JOLY


Philippe LECLERC


Sylvain MOSNIER


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine DENIS Père et Fils


Clos BELLEFOND


Pierre BOURÉE Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Frédéric ESMONIN


Domaine François BERTHEAU


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine JOMAIN


Jean-Marie NAULIN


Domaine Guy BOCARD


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine DENUZILLER



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE GOSSET


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PICHARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales