Guide Bourgogne

Edition du 18/06/2019
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2016 : robe jaune avec des reflets verts. Boisé de prime abord mais la densité du vin le permet. Notes de thé noir, de zeste d’oranges confites, sous-bois, varech, iode. Tout y est. A la fois, solaire et frais. La bouche est dynamique avec un zeste citronnée. Finale sur le raisin confit. Grande bouteille qui se rapproche du style de certains Chassagne. Demande évidemment quelques mois pour être au top. Vaudésir 2016 : robe dorée prononcée. Abord mûr et riche sur des notes chaudes de noix de coco et de confiture de rhubarbe. Le boisé est bien intégré. Bouche souple mais fraîche dans la continuité du nez. Finale grillé et rhubarbe. Un bloc. Blanchot 2016 : robe dorée avec de profonds reflets verts. Tout de suite grand. Plus sur la fraîcheur que le Vaudésir. Très épicé. Le boisé est encore assez présent mais non dominateur. La bouche est à la fois crémeuse et tendue sur un fond anisé. Impression de sucer un caillou. Ne s’exprime pas encore dans toutes ses qualités mais il laisse deviner sa grandeur. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2016 : robe dorée vert. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vignes compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Très original dans son style. Bombe de fruit. Montmains 2016 : robe cristalline avec des reflets verts marqués. Le premier nez est sur des notes épicées, poivrées et boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées. Frais, l’impression générale est maritime. Bouche ample avec une attaque très fraîche. Finale anisée. Montée de Tonnerre 2016 : robe dorée verte. Le boisé n’est pas encore tout à fait bien marié mais l’ensemble est très riche. Dominante épicée poivre blanc, chocolat blanc. Une petite touche mentholée apporte de la fraîcheur. La bouche est très crémeuse et charnue. La finale ressort sur des notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées rappelant le genévrier. Vin riche et capiteux qui demande à se lier et reprendre de la tension. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2016 : robe dorée cristalline avec des reflets verts marqués. Le nez est dominé par des notes épicées, fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées de gingembre frais avec une empreinte terroir maritime très iodée. La bouche est crayeuse. De beaux amers en fin de bouche avec des notes d’orange. Boisé bien intégré. Chablis 2016 : robe or pâle avec des reflets verts. Nez expressif à la fois floral et fruité sur des notes mêlées de sureau, aubépine, fleur d’oranger, noisette. La bouche salivante est dans la continuité du nez. Belle amertume. Petit Chablis 2016 : robe or pâle. Nez intense fleuri et fruité à la fois sur des notes de bergamote et d’aubépine. Sensation de maturité et de fraîcheur. La bouche est dans la continuité, tout en gourmandise avec une fraîcheur très zeste et une finale saline.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison. On apprécie ce remarquable Gevrey rouge Clos de la Justice 2015, c’est un vin coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, qui mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Exceptionnel Charmes Chambertin Grand Cru 2012, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), il est riche, très classique, typé comme nous les aimons, un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, de garde. Son Clos de la Roche Grand Cru 2012, est particulièrement charmeur, aux tanins enrobés, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau. Nous avons également goûté le Morey rouge 2000, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et souple, idéal sur des viandes en sauce. On se fait aussi plaisir avec ce Maranges rouge 2014, qui associe charpente et distinction, un nez où dominent les fruits mûrs et les épices, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris. Très agréable Saint-Aubin blanc 2016, où dominent les fruits frais et les fleurs blanches, savoureux et réussi, il est classique et séduisant, il s’associera très bien avec une tourte au poisson. A découvrir dans ce beau village, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus-dégustation avec 5, 7 et 9 vins.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole. Développement de la partie négoce. Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d'épices au palais.  Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2013, aux senteurs de cerise noire surmûrie et de poivre, de bouche chaleureuse, d’une longue finale, très typé, à déboucher, par exemple, sur un lapin de garenne aux champignons sauvages ou des pigeons en cocotte aux pois gourmands. Le Pommard Premier Cru La Platière 2013, issu de sols caillouteux, puissant et distingué, aux notes de cerise confite et d’humus, est riche en arômes comme en structure. Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité, un vin bien typé, tout en nuances au palais, comme ce Santenay Premier Cru La Comme 2013, de belle couleur grenat, au nez de fruits macérés et d’épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des connotations de prune et de fumé, idéal pour vos repas en famille ou entre amis, sur tourtes ou plateau de fromages. 

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. “2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection. Les vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse. Les vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats, fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“ On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin. Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles Vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi. Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Château de la BRUYÈRE


Domaine Gérard et Laurent PARIZE


Exploitation familiale de 9 ha, uniquement en Givry et Givry Premier Cru. Les 3 cuvées présentées sont issues d?une récolte manuelle et élevées dans des fûts neufs.
Beau Givry blanc Premier Cru Champ Nalot 2016, équilibré, parfumé (cassis, humus, réglisse), de bouche fondue, est à prévoir par exemple sur un Brie de Meaux (16 €). Goûtez également le Givry rouge Premier Cru Clos Les Grandes Vignes 2016, où se mêlent la prune et l?humus, aux tanins soyeux, tout en finesse aromatique, un vin charmeur et gourmand (16 €).

18, rue des Faussillons
71640 Givry
Tél. : 03 85 44 38 60 et 06 72 93 36 31
Fax : 09 70 62 94 97
Email : laurent.parize@wanadoo.fr


Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L?histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des Vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les Vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine de bois de prédilection reste la région de l?Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts.
Deux nouveautés au Domaine Jean Chartron : le retour de la sœur de Jean-Michel, Anne-Laure, qui interviendra plus sur le vignoble pour peaufiner et chouchouter les raisins et ainsi apporter la meilleure matière première possible à son frère vinificateur. La philosophie de la fratrie déjà très orientée agriculture Bio pourrait pour certains travaux prendre des orientations de biodynamie, toujours non certifiée.
Formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers (Monopole) 2014, marqué par son terroir, d?une grande complexité aromatique (amande, épices, musc), tout en bouche, tout en persistance.  Le Bâtard-Montrachet Grand Cru 2014 est d?une grande complexité aromatique (fruits secs, fumé, pomme, poire), très équilibré, gras en bouche, riche et structuré, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé en finale, idéal sur une daurade à la provençale ou des tagliatelles aux truffes et foie gras.
Splendide Corton Charlemagne Grand Cru 2014, où l?on retrouve toute la force de son terroir, d?une belle complexité d?arômes (amande, pain brioché), un grand vin gras, racé et typé, de bouche onctueuse.
Le Puligny-Montrachet Premier Cru Folatières 2013, parfumé, intense, aux notes de poire fraîche, tout en bouche, gras mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes d?aubépine et de citron, un vin tout en charpente, classique et franc comme cet autre Puligny-Montrachet Premier Cru Clos du Cailleret, un vin puissant, avec des arômes de grillé et d?abricot, de bouche riche mais fraîche, très bien équilibré en acidité.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
www.jeanchartron.com



> Les précédentes éditions

Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017

 



Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine du CHARDONNAY


Jean-Paul PAQUET & Fils


Philippe LECLERC


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Antonin GUYON


Clos BELLEFOND


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Jean-Marie NAULIN


Domaine Pierre GELIN


Domaine François BERTHEAU


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Gérard TREMBLAY


Robert AMPEAU et Fils


Domaine DENUZILLER


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Albert JOLY


Domaine de la POULETTE


Frédéric ESMONIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine LUQUET depuis 1878


BADER MIMEUR


Gérard DOREAU


Domaine Jacques CARILLON


Domaine Jean CHARTRON


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine Guy BOCARD


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils



DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE VINCENT BACHELET


CHATEAU BECHEREAU


MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales