Guide Bourgogne

Edition du 16/11/2021
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2018 : haut perché, poudreux, éclatant de fraîcheur. Coquillé, huîtres, l’archétype du grand Chablis. Boisé fondu noble. Bouche fraîche et revigorante. Tout y est. Grand vin. Valmur 2018 : marneux, silex ,pierre à fusil au débouchage mais le fond solaire des 2018 domine au départ. Demande à être aéré pour s’exprimer. Il retrouve de la fraîcheur saline après aération. La bouche est onctueuse et facile avec de très beaux amers en finale. Puissant. Les Clos 2019 : assez discret au débouchage, il s’ouvre après aération. Fin, pur sur la confiture de rose et de poire. Bouche délicate et subtile faisant bloc. Impression d’unité avec un fond toujours maritime salin. Finale épicée avec un touche boisée vanillée moka. Hyper salivant. Vaudésir 2019 : le plus accessible des grands crus avec un nez très fruité pulpeux sur la poire williams accompagné d’un boisé un peu plus marqué. Notes douces et sucrés de crumble aux fruits. Bouche facile et gourmande. Croquant. Blanchot 2019 : frais et varié sur de la fraîcheur maritime, d’embruns, accompagnés de notes marneuses de sous-bois puis révèle une touche anisé caractéristique des Blanchot. Bouche tout aussi fraîche poudreuse et salivante avec des arômes menthe chocolat rappelant “l’After Eight”. Varié et complexe.. Bougros 2019 : sur la réserve mais ciselé́, le nez est dominé, par l’abricot confit comme souvent sur ce cru. Bouche onctueuse et solaire. Fond poudreux. Boisé présent qui lui convient bien. Les Premiers Crus Vaillons 2019 : tout en délicatesse et pureté, racé, éclatant. Tout y est : floral, fruité́, épicé ; difficile de choisir et de décrire. Bouche éclatante, croquante dans le même esprit que le nez. Eclatant, sautillant. Vaillons 2016 : robe dorée verte. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vigne compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Montmains 2017 : nez mêlé de tabac blond virginie et une touche fleur des champs et de beau foin frais. Fond citronné, bergamote. Bouche dynamique qui monte haut, aussi large que long. Envahissant. Beau boisé fin et discret. Montée de Tonnerre 2019 : notes marneuses, d’argile bleue et de pierre aà fusil. Il évolue ensuite vers l’épice, avec des notes résinées genièvre. Une petite touche mentholée complète. Il rest plus massif et carré que le Montmains et le Vaillons, il est aussi plus salin maritime. Les Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2019 : l’approche est solaire. Les notes de fruits secs , de noisettes d’amandes dominent. Boisé léger bien intégré́. Bouche généreuse et puissante avec un fond salin qui ravive l’ensemble. Chablis 2019 : d’abord fruité pêche poire williams, le nez évolue ensuite vers des notes plus florales fraîches de roses. La bouche est homogène, salivante. Finale litchi rose.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine René CACHEUX et Fils


Au début du siècle dernier, François Blée s’installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles, et son époux René Cacheux, créent le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations, Gérald, leur fils, leur succède. Gérald Cacheux a récolté de beaux raisins en 2020 et débuté précocement les vendanges le 29 Août : “si la quantité a un peu faibli, la qualité dépasse toutes nos prévisions. Les vins, riches en alcool, ont conservé un bel équilibre, je place les 2020 dans la lignée des 2019. Sont en vente cette année les millésimes 2018 puis 2019 en Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts, Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots, Chambolle-Musigny Les Argillères, et le Bourgogne  Côte d'Or Premier Cru 2017.” Voilà un superbe Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2018, typé, aux tanins présents et savoureux à la fois, très parfumé (humus, cannelle, groseille), concentré au nez comme en bouche, il est particulièrement typé et réussi, de garde, bien sûr. Le 2017 développe des arômes de violette et de mûre, avec des notes de gibier, d’une belle expression aromatique au palais avec ce léger goût fumé, charnu, riche et généreux, bien épicé en finale tout comme ce Vosne-Romanée Premier Cru les Suchots 2017, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, c’est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde comme en atteste ce remarquable 2013, qui s’exprime pleinement aujourd’hui, charnu, au nez d’épices et de griotte mûre, très riche, d’une longue finale avec des nuances mûres et complexes de fruits rouges, de sous-bois et de réglisse, très typé, et que l’on vous suggère avec un lièvre à la royale ou un rôti de veau farci aux truffes.  Excellent Vosne-Romanée 2017, puissant, structuré, il est très élégant, avec des tanins riches et veloutés, aux connotations de mûre et d’épices. Savoureux Chambolle-Musigny Les Argillères 2018, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche aux notes de réglisse et de fraise mûre, aux tanins fondus. Le 2017, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, est concentré au nez comme en bouche. Nous terminons cette belle dégustation avec le très agréable Bourgogne Aligoté 2018, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix fraîche, et le Bourgogne Côte d’Or rouge Les Champs d’Argent 2017, de jolie robe rubis, est dense, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois très caractéristiques), rond et riche à la fois, un vin qui a beaucoup de charme.

René et Gérald Cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90
Email : gerald.cacheux@free.fr
Site personnel : www.domaine-cacheux.com

Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle dernier. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse Virginie, qui s’occupe de l’accueil et du conseil clients au caveau, perpétuent la tradition familiale. “2020 a été une année inédite, nous précise Patrick Virely, une sécheresse hors normes nous a fait avancer précocement les vendanges, ce qui nous a donné des degrés de folie aux alentours de 15° pour les rouges, d'où quelques soucis de fermentation, bien maîtrisés. Quantitativement, les blancs ont eu une récolte correcte, les rouges beaucoup moins. Nos ventes concerneront cette année toutes les appellations rouges 2018, les génériques rouges 2019 et les blancs 2019.” Ce charmant couple vous accueille dans leur cave au centre de Pommard, on y déguste ce Pommard Premier Cru Les Chanlins Bas 2018, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits cuits, la truffe et les sous-bois, un vin soyeux, très parfumé au palais (cassis, épices). Le 2017, de charpente à la fois puissante et souple, avec des arômes de fruits rouges complexes (griotte, mûre), de cannelle et de fumé, est un vin dense mais tout en élégance. Remarquable Pommard 2018, de robe pourpre, complexe avec des notes de fruits rouges bien mûrs (cassis, cerise) et de poivre, typé et intense, à savourer sur une épaule d'agneau rôtie pommes boulangères ou un lapin de garenne sauté aux olives. Vous aimerez tout autant leur superbe Meursault Premier Cru Charme 2018, qui développe des nuances de petites fleurs blanches, de rose et de musc, c’est un vin ample et gras en bouche, parfait aussi bien avec un filet de Saint-Pierre poché en sauce que sur des œufs brouillés aux champignons des bois. Il y a encore ce grand Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2018, un vin qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, aux tanins soyeux mais présents, avec, au palais, des connotations subtiles de fumé, d’humus, associant puissance et distinction, d’excellente évolution. Goûtez aussi le très agréable Bourgogne Pinot 2018, complexe, dense, très long en bouche, un vin qui sent bon les fruits rouges macérés, et on termine sur ce Beaune Clos de l’Ermitage 2017, de belle couleur soutenue, tout en saveurs et parfums, d’une finale ample, il est classique de ce grand millésime savoureux, un vin où dominent la mûre et le cassis.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Téléphone :03 80 24 96 70
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
Site personnel : www.domaine-virely-rougeot.fr

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Jean-Christophe Vallet dirige la maison. Toujours remarquable, le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2017, mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus au palais. de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction. Magnifique Gevrey-Chambertin 2017, un beau vin typé, mêlant concentration d’arômes et ampleur, au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d’humus.  Splendide Charmes Chambertin Grand Cru 2017, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche. Une valeur sûre, ce Clos de la Roche Grand Cru 2017, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin.   On poursuit avec ce Pernand-Vergelesses rouge 2018, avec des notes intenses de fruits surmûris et d’épices, c’est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins harmonieux. Excellent Chorey-Lès-Beaune rouge 2018, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs (groseille, fraise des bois), d’une finale légèrement épicée. Joli Auxey-Duresses blanc 2018, au nez subtil et persistant à dominante de poire, d’une longue finale florale. Beau Morey rouge 2017, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, aux tanins souples mais très équilibrés, de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, qui poursuit son évolution.  Le Maranges rouge 2017, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d’épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l’on retrouve les petits fruits noirs. Splendide Corton Grand Cru Les Renardes 2017, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé.  Sur la gourmandise, le Meursault 2018, est vraiment excellent, suave, alliant richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche persistantes, au nez comme au palais, tout en bouche, d’une longue finale. Très agréable Saint-Aubin blanc 2018, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure.

Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d’excellente évolution. Le 2015, a une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très par- fumé, avec ces notes d’humus et de fruits sur- mûris. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous- bois et de réglisse, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau. Le 2013, dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à la fois, est généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2017, particulièrement charmeur, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : domaine.bertheau


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Leur fille, Hélène Gaudeul-Michaut, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents.
Formidable Nuits-Saint-Georges rouge Premier Cru les Poulettes 2017, de robe profonde, qui développe des senteurs de petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, il est très typé, aux tanins soyeux, un grand vin (39,50 €). 
Tout en charme, ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2019, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, charnu et coloré, c?est un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur (39 €).
Nous avons goûté cet exceptionnel Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2018, corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle base tannique. Et ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vallerots 2018, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés, de garde. Agréable Côtes de Nuits Villages En Vierville 2019, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un vin souple et fin, de belle structure (16 €). On termine sur ce Côte De Nuits Villages blanc 2019, d?un bel équilibre, arômes délicieux de fruits blancs bien mûrs (16 €).

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Tél. : 03 80 62 98 02
Email : infos@poulette.fr
www.poulette.fr
 


Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L?élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires.
?Toute la gamme de nos Chambolle-Musigny est en vente cette année, dans le millésime 2018, nous indique François Bertheau.
Les vendanges 2019 nous ont été particulièrement bénéfiques qualitativement, tout y est : couleur, fruité, degrés élevés (13, 14°), et nous n?avons pas eu à faire de chaptalisation, dommage que la quantité n?ait pas suivi.?
On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d?excellente évolution.
Remarquable Chambolle-Musigny 2018, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), il est riche, très classique, typé comme nous les aimons, aux tanins fermes et fondus à la fois. Que dire du Chambolle-Musigny Premier Cru 2018, aux tanins bien équilibrés, un vin généreux et souple, aux notes typiques de griotte en finale, de belle structure. Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à la fois, est gé́néreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d?épices.
Un autre remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2017, particulièrement charmeur, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.

5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Tél. : 03 80 62 85 73
Email : domaine@francoisbertheau.com
www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau
 


Domaine des MONTS LUISANTS


Au sommet, incontestablement. Domaine familial de 3,4 ha, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Côte De Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : Morey Saint Denis, en Pierre Virant, Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants, Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières et Clos de la Roche, Grand Cru, distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans.
?Des soins à la vigne à l?élevage sur chauffe blonde, jusqu?à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc Dufouleur. ?J?aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur?, parole d?un grand ténor : Hubert de Montille. Pour Jean-Marc Dufouleur, tout est dit !
Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d?adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c?est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d?autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu?il a fait, et du temps qui passe.?
Jean Marc Dufouleur est très enthousiaste : ?2018, certains millésimes sont mythiques, allez savoir pourquoi ? Maintenant que les vins sont bien installés dans leurs flacons, une chose est sûre au DML, le mythe est au rendez-vous. Cela claque le fruit, c?est suave en bouche et ça persiste joliment. What?else ?, comme diraient certains?
2019 : les années se suivent? et se suivent, c?était beau, très beau. Les degrés ne font pas tout dans le vin, mais là? plus serait abuser. Tout était en place. Il ne restait plus qu?à s?appliquer dans la vinification et le tour était joué. Chose promise, chose faite.
Un sacré numéro dans la bouteille? mais il n?y en a pas beaucoup. C?est gourmand, c?est rond, la puissance est bien intégrée. What?more ?
2020 : En terme de précocité, après 2003, 2007, 2011, 2015, 2017 et 2018, on pensait avoir à peu près tout vu. Que nenni ! On a vendangé encore plus tôt qu?en 2003, année de la canicule. Les perspectives sont très belles, même si il y en a peu, encore une fois. Mais, ne dévoilons pas tout, tout de suite. Rendez-vous l?année prochaine.?

Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts-Luisants 2017, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, riche et généreux, avec des notes caractéristiques de mûre et de sous-bois, où le gras s?associe à la structure, de très bonne garde. Le 2016 est un vin très typé, d?une belle onctuosité en bouche, délicat, complexe et très élégant à la fois, très marqué par son terroir, aux nuances caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre, associant structure et finesse, d?excellente garde.
Formidable 2015, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l?archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s?allie à la structure, la complexité d?arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d?une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais. 
Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction, un grand vin. 
Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l?humus, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d?un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux tanins fermes mais veloutés, de bouche voluptueuse, complexe, où s?entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes de truffe et de petits fruits mûrs, de très jolie garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins harmonieux, de grande évolution.
Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement bien.
Redégusté cette année, le 2002, il est splendide, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée, de cuir et d?humus, un très grand vin !

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Tél. : 03 80 24 00 96
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants
 



> Les précédentes éditions

Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020

 



Pierre BOURÉE Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Albert JOLY


Frédéric ESMONIN


Gérard TREMBLAY


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine LUQUET depuis 1878


Clos BELLEFOND


Domaine Jacques CARILLON


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine François BERTHEAU


Domaine Jean-Jacques GIRARD


AUVIGUE


Domaine SEGUIN-MANUEL


Jean-Marie NAULIN


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Guy BOCARD


Domaine Jean CHARTRON


Sylvain MOSNIER


Gérard DOREAU


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine VIRELY-ROUGEOT


BADER MIMEUR


Domaine Pierre GELIN


Domaine DENUZILLER


Domaine Guy ROBIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine DENIS Père et Fils



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE ALARY


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales