Guide Bourgogne

Edition du 11/09/2018
 

Clos des Lambrays

Sommet

Clos des LAMBRAYS


Je suis issu d’une famille de vignerons champenois, nous raconte Boris Champy, j’ai fait mes études à Bordeaux et suis œnologue, j’ai travaillé pour la famille Christian Moueix, dans le Libournais et Pomerol. Christian Moueix m’a proposé de m’occuper de la cave de son vignoble en Californie, Dominus, j’y suis resté finalement 10 ans, de 1997 à 2007, et j’ai été le winemaker du plus beau domaine de la Nappa Valley, cela a été une expérience incroyable ! Mon épouse a émis le souhait de rentrer en Europe et, en, 2010, je suis entré chez Louis Latour, une très belle maison où j’étais Directeur des Domaines. En 2017, j’ai rejoint le Clos des Lambrays. J’aime dire que je suis un vigneron-œnologue qui aime autant la viticulture que la vinification. Le Clos des Lambrays se cultive comme un jardin d’exception, le but est de faire des vins d’une grande précision, Clos des Lambrays est l’un des meilleurs vins de Bourgogne en typicité. LVMH m’a dit qu’il cherchait quelqu’un pour s’occuper de leur “pépite” comme le faisait Thierry Brouin, qui prend sa retraite après avoir vinifié 38 millésimes ici. Je le remplace, nous passons l’année ensemble, pour qu’il y ait transition, avec transmission du savoir-faire sur le vignoble. Thierry Brouin a bien fait progresser le vignoble en l’améliorant, il ne l’avait pas trouvé en si bon état à ses débuts… nous avons la volonté de continuer dans le même esprit. LVMH a une vraie volonté de continuité, de progression de la qualité, c’est très motivant. Au Domaine, nous sommes très contents de la série 2015, 2016 et 2017. Trois millésimes qui ont des personnalités bien différentes : Le 2015 est une année exceptionnelle comme on n’en a pas souvent en Bourgogne, une année solaire avec un mois de Juin et un début Juillet chaud, heureusement, le climat a été un peu plus frais en Août. C’est un vin qui a beaucoup de succès, très marqué par les fruits noirs, des tanins très denses et puissants. Il me fait penser au 2005, un vin un peu atypique en Bourgogne, à l’aveugle, il sera facile à identifier ! Pour le 2016, nous avons eu beaucoup de chance au Clos des Lambrays, il y a eu beaucoup de gel en Bourgogne sauf dans certains grands crus, et nous avons été complètement épargnés au Clos des Lambrays. Le 2016 est un très beau millésime ici, la qualité est superbe. Le printemps a été froid, puis, quelques pluies en Juin, enfin un été extraordinaire avec un mois d’Août très chaud et un joli mois de Septembre, nous avons vendangé le 25. C’est un vin plus classique bourguignon, très belle maturité, tanins très soyeux, très fins. Concernant le 2017, tout le monde est content en Bourgogne, il n’y a pas eu d’évènements climatiques qui ont affecté la région, c’était une année précoce, le vin est très riche en fruits, très beaux tanins, avec un peu moins d’acidité que la moyenne, cela donne une belle souplesse. Aujourd’hui, les fermentations malolactiques sont terminées, le Clos est mis en fûts, 2017 va être un superbe millésime qui va s’ouvrir, un vin très prometteur.

   

Clos des Lambrays

Direction-Oenologue : Boris Champy
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone : 03 80 51 84 33

Email : clos@lambrays.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune. Remarquable Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Preuillets 2016, issu d'un vignoble situé à mi-coteau (exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un sous-sol sablonneux, vignes de 45 ans), a des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (griotte, mûre) et cette pointe de musc en finale. Tout aussi typé, le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Lavières rouge 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, a des arômes de groseille, de violette et de cuir, puissant en bouche. On poursuit avec le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Fourneaux 2015, de couleur soutenue, très équilibré, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin très bien élevé, gras, tout en bouche. Beau Pommard Vieilles Vignes 2016, savoureux, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d’humus, un vin souple, au nez complexe où l’on retrouve les fruits macérés. Le Volnay Vieilles Vignes 2015, généreux et souple, aux notes typiques de griotte en finale, est de fort belle structure. Il y a aussi ce Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2016 (vignes de 80 ans situées à mi-coteau, exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un pourcentage plus fort en argile), un beau vin, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits mûrs (cassis, prune...), d’une belle persistance. Le Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2015, ample, sent le pain grillé et la pêche jaune, un vin d’une belle élégance, avec des nuances de fleurs en bouche. Quant au Corton Charlemagne 2016, avec ses senteurs de fruits frais et d’acacia, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, un grand vin généreux et fin, dense, séducteur, de garde.

Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone :03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-girard.com
Site personnel : www.domaine-girard.com

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle: Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes- Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison. Exceptionnel Charmes Chambertin Grand Cru 2012, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, de garde. Son Clos de la Roche Grand Cru 2012 est particulièrement charmeur, aux tanins enrobés, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau. Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime, un vin charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs au palais. Le Gevrey-Chambertin 2015, complet, parfumé au nez comme en bouche (violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins amples, mêle puissance et finesse. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l’on propose des menus-dégustation avec 5, 7 et 9 vins.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

Domaine JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). Le Domaine exporte aux USA, Chine et Angleterre. Excellent millésime 2017 pour Philippe Jomain, notamment pour les rouges, soyeux et colorés, les blancs, en quantité plus restreinte, n'en sont pas moins remarquables par leur richesse. Le 2017 est un beau millésime sur le Pinot noir avec une bonne quantité sur une belle qualité, il y a les Chardonnays qui ont un rendement un peu inférieur avec 45hl/ha. A la vente en 2018, le 2016 en blancs (petites quantités), les 2014, 2015 et 2016 en rouges, et une nouveauté : un Pommard Villages 2017. On excite ses papilles avec leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2016, un très beau vin, d’une grande complexité aromatique (poire, fruits secs, pain grillé), structuré, gras en bouche, d’un très beau potentiel d’évolution. Beau 2015, qui mêle puissance et fraîcheur, tout en finesse, opulent, tout en arômes (fruits secs, citron), de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense au nez comme en bouche. Le 2014 est un grand vin racé, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, alliant structure et distinction, tout en harmonie, à prévoir sur une cuisine raffinée, comme un aspic de foie gras en gelée ou des cassolettes d'écrevisses et de girolles. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2016 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution. Le 2015 est tout en structure et parfums (genêt, pêche...), ample, suave, de finale complexe et persistante, un vin vraiment charmeur au palais. Le 2014, d’une belle concentration, très typé, de belle harmonie, avec ses arômes caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, est un vin qui associe élégance et onctuosité. Le 2013 est tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de lis, de rose et de tilleul.  Il y a aussi leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2016, de jolie robe brillante, puissant et fin à la fois, équilibré, parfumé, très séduisant, complexe, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué. Le 2015 est intense, riche en arômes comme en structure, avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude. Le 2014, au nez fleuri (aubépine, fleur d’acacia) et une pointe de minéralité, un vin complexe, de bouche puissante, finement bouqueté, sec et moelleux à la fois, est très harmonieux au palais. Le 2013, persistant et racé, au nez de pain grillé, riche en arômes comme en charpente, un vin ample et gras, aux nuances de pomme mûre et de noix. 

Catherine, Philippe et Christophe Jomain
1, rue de l’Abrevoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Email : info@vins-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.vins-jomain.com

DOMAINE PIERRE GELIN


Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

Pierre-Emmanuel Gelin
2, rue du Chapitre
21220 Fixin
Téléphone :03 80 52 45 24
Télécopie :03 80 51 47 80
Email : info@domaine-pierregelin.fr
Site : gelinpierre
Site personnel : www.domaine-pierregelin.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine GROS Frère et Soeur


Au sommet. Le Domaine est né du partage de la succession de Louis Gros en 1963. A l?origine, le Domaine a réuni, dans la maison familiale, l?héritage de deux de ses quatre enfants, Colette et Gustave. A la mort de Gustave en 1984, Bernard Gros, leur neveu, prend la relève aux côtés de Colette. Bernard replante successivement toutes les parcelles. Il augmente de 12 ha le domaine en créant sur le hameau de Concoeur et Corboin (sis au-dessus de Vosne- Romanée), une parcelle en appellation Bourgogne Hautes-côtes de Nuits en vigne haute (9 ha en Pinot Noir, 3 ha en Chardonnay). Depuis 2012, Vincent a rejoint la famille sur l'exploitation.
On a ici pour vocation d?élaborer des vins en respect du terroir tout en conciliant le meilleur de la modernité. La propriété compte aujourd?hui 20 ha de vignes répartis en 8 appellations.
Splendide Grand-Échezeaux Grand Cru 2011, charnu, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d?une belle ampleur en bouche, un grand vin, de très belle évolution. Le Clos Vougeot Musigni Grand Cru 2012 est complet, de robe pourpre, associant charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Succulent 2011, aux arômes de fruits noirs surmûris, avec des connotations persistantes d?épices, de poivre et d?humus, dense, de couleur soutenue, riche au nez, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu, de garde.
Superbe Richebourg Grand Cru 2012, un vin volumineux et persistant en bouche, de couleur intense, très parfumé (griotte, mûre), finement épicé, très charpenté, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois macérés, de belle évolution. Le 2010 est très exceptionnel, de grande race, avec des arômes de fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en bouche, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Le Grand-Échezeaux Grand Cru 2010 n?a rien à lui envier, charnu et très parfumé, de robe pourpre sombre, aux senteurs de fruits noirs avec des notes de grillé, de garde. L?Échezeaux 2012 est très typé, un vin avec beaucoup de matière, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges séchés, de musc et de réglisse. Le Vosne-Romanée 2012, un vin gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, associe puissance et distinction, avec ces nuances de griotte confite et d?humus, de très bonne évolution. Excellent Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits rouge 2012, de belle robe intense, un vin aux tanins soyeux, solide, tout en bouche. Goûtez le Bourgogne Hautes-côtes-de-Nuits blanc, finement bouqueté, intense au nez comme en bouche, alliant vivacité et suavité, très aromatique.

6, rue des Grands-Crus
21700 Vosne-Romanée
Tél. : 03 80 61 12 43
www.g-f-s.fr


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s?occupe de l?accueil et du conseil des clients au caveau, perpétuent la tradition familiale.
?Pour Patrick Virely, rien que de bonnes choses : vendanges superbes, une plus grande qualité en blancs qu'en rouges où les rendements sont très importants avec de super degrés. Il met en vente cette année : Meursault 2016, Charmes 2016, Bourgogne rouge 2015, Beaune Clos de l'Ermitage 2015, Pommard 2016, cuvée des vignerons Les Arvelets de Pommard 2014 et 2015.?
Vous allez aimer comme nous leur remarquable Pommard Premier Cru rouge Clos des Arvelets 2016, qui est de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et les épices. Le 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d?humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche. 
Superbe Pommard Premier Cru rouge Les Chanlins Bas 2016, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, dégage un bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d?une belle structure, c?est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d?humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé. 
Excellent Pommard 2016, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense.
Le Meursault Premier Cru Charmes 2016, au nez fleuri, suave et puissant, a une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, un vin qui mérite un poisson en sauce. Et enfin cet agréable Bourgogne rouge Pinot Noir 2016, qui sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin tout en charme, que l?on peut commencer à déboucher sur un jarret de veau aux légumes.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Tél. : 03 80 24 96 70
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
www.domaine-virely-rougeot.fr


Frédéric ESMONIN


Toujours à la tête des Premiers Grands Vins Classés.
?Frédéric Esmonin est très satisfait du millésime 2017, dont la qualité est dans la lignée des 2016 et 2015. La quantité est elle aussi, bien présente, tout est réuni. Commençées précocement le 4 Septembre, les vendanges ont bénéficié d'un temps superbe avec des raisins parfaits, ce qui laisse augurer un millésime prometteur que nos papilles sauront apprécier. En 2018, est commercialisé le millésime 2016, mis en bouteilles en Octobre dernier.?
On patiente avec ce splendide Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux 2015, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2014 mêle finesse et charpente, très séduisant, aux connotations de fruits, de cannelle et d'humus au palais. de robe rouge teintée cerise noire, de bouche où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices (cannelle, poivre), charnu, associe charpente et distinction. 
Le Chambertin Clos de Bèze 2010 est superbe, d?une belle couleur aux reflets violets, parfumé (mûre et violette), un vin bien corsé, aux tanins souples, aux nuances complexes en bouche où se mêlent la griotte et l?humus, alliant rondeur et charpente, de garde. Quant à son Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, un grand vin typé, majestueux, envoûtant, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, parfait aujourd?hui sur un magret de canard au poivre vert ou un bœuf miroton.
Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2014, un vin aux connotations de réglisse et de cerise mûre, marqué par son terroir, de robe intense, tout en bouche.  

12, rue du Chêne
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 09 79 66 20 27
Email : fredesmonin@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017

 



Domaine de PISSE-LOUP


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Albert JOLY


Domaine de la POULETTE


Clos des LAMBRAYS


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine Jean CHARTRON


AUVIGUE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Pierre BOURÉE Fils


BADER MIMEUR


Jean-Marie NAULIN


Domaine Jacques CARILLON


Frédéric ESMONIN


Philippe LECLERC


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Jean-Pierre DICONNE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Sylvain MOSNIER


Domaine Guy ROBIN


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine du CHARDONNAY


Domaine DENIS Père et Fils


Gérard TREMBLAY


Domaine François BERTHEAU


Domaine JOMAIN


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Gérard DOREAU


Domaine de la MONETTE


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Clos BELLEFOND


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Pierre AMIOT et Fils



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


MAISON MOLLEX


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE ALAIN MICHAUD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales