Guide Bourgogne

Edition du 09/04/2019
 

Domaine Gelin

Sommet

Domaine Pierre GELIN


Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété. Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! Fixin rouge 2015 : Belle robe grenat très intense. Nez très sucré ouvert sur des notes de fruits mûrs macérés, de pain d'épices et de tabac. Un boisé également épicé et particulièrement adapté apporte à l'ensemble une note fumée de grande classe. On retrouve cette impression de fruits macérés dans une très belle bouche, solaire, onctueuse, voire crémeuse. Côté texture, les tanins parfaitement fondus expriment des sensations pâtissières (pâte d'amande) et une impression amortie de tafetas et de velour. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2015 : belle robe grenat intense et brillante. Des notes fumées, épicées et un peu florales forment un bouquet complexe de grande classe. En filigrane, la cerise et le tabac ajoutent leurs senteurs habituelles pour conclure un nez des plus racés. Des notes kirschées légèrement acidulées dominent le palais. Une tension minérale de grande finesse s'appuie sur une sensation de végétal noble pour produir un vin croquant, assez fougueux, dont la finale se déploie sur les petits fruits rouges (cerise, kirsch encore). Pleine de force contenue, cette cuvée magnifiquement réussie en 2015 est taillée pour la garde. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2015: robe grenat, légère et brillante. Le tout premier nez est plutôt discret : fruits noirs mûrs (mûre, myrtille). Puis à l'aération, il s'ouvre pour laisser passer les notes boisées de l'élevage. Une petite touche sauvage et forestière de ronce et de sous-bois s'invite aussi dans le bouquet. Une bouche à la fois chaude, mûre et tendue attaque le palais par un acidulé rappelant la compote de questches. La texture racée, alliée aux tanins fins et soyeux, développe un toucher de bouche quasi sensuel. Sa bonne tenue et sa mise en place déjà parfaite donne la sensation d'un vin de grande inertie, où les années de garde n'useront que lentement une matière toute en retenue. Gevrey Chambertin Clos de Meixvelle 2015: robe grenat brillante. Le nez est ouvert, direct, mais aussi complexe - fruits compotés, tabac, épices - dont l'ordre s'inverse curieusement avec l'aération! Le boisé est encore bien présent sous forme de note chocolatée. La bouche est droite, racée, bien en place. Au milieu des fruits mûrs, la note réglisse est dominante. Un bel acidulé de fruits rouges, typique de Gevrey, met en avant les tanins. Beau potentiel de garde. Gevrey Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015 : belle robe rubis intense. Un premier nez épicé où le poivre domine. Puis après quelques secondes, c'est le tour du fruité très axé sur les petits fruits rouges acidulés type cranberrie, airelles. En bouche, la perception de l'acidulé est directe (cerise griotte, airelles). Mais la belle texture crémeuse forme avec un ensemble séveux, juteux et consistant, où le grain de tanin peut s'exprimer avec justesse. Son joli croquant de fruits allié à sa finale très juteuse sur le jus de cerise en fait un très bon Gevrey 1er cru accessible dès sa jeunesse. Chambertin Clos de Bèze 2015 : robe rubis très intense et brillante. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs.

   

Domaine Gelin

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24

Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Jean CHARTRON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. L’histoire de la famille Chartron est intimement liée à celle de la Bourgogne et, plus précisément encore, à celle de Puligny-Montrachet. On se doute que la vinification des vins blancs s'opère de manière traditionnelle. Les vins fermentent et font leur élevage en fûts de chêne, exception faite des appellations régionales pour lesquelles ces opérations ont lieu pour partie en fûts et pour partie en cuves. Pour les fûts, l'origine du bois de prédilection reste la région de l’Allier pour une grande majorité. Le pourcentage de fûts neufs, varie de 10 à 40%, avec une moyenne d'âge jamais supérieure à 5 ans pour l'ensemble des fûts. C’est le frère et la sœur qui dirigent le domaine : viticulture pour Anne-Laure et vinification pour Jean-Michel. “2018 : un millésime hors normes, nous précise Jean-Michel Chartron. Après avoir fait ses réserves pendant l’hiver grâce à une météo pluvieuse, le cycle végétatif prend d’abord un peu de retard mais lorsque le soleil apparaît en Avril, la vigne rattrape son retard et même va prendre de l’avance. Les gelées de fin Avril nous pertubent mais heureusement, les dégâts sont limités. La floraison et la nouaison se déroulent dans des conditions idéales, nous entrons dans une période de canicule et quelques orages de grêle début Juillet n’affecteront pas les vignes qui continuent de se développer jusqu’à mi-Août et de terminer leur maturation. La vendange très saine commencera le 28 Août sous une météo idéale, chaque parcelle est récoltée à son apogée afin d’en garder toute sa fraîcheur, une belle acidité, une richesse en sucre, de la concentration, de la complexité, bref, tout est réuni pour atteindre la perfection. Les vins blancs, ont des arômes divers reflétant chaque terroir, ils sont frais, minéraux, équilibrés par une belle tension, la bouche est ronde et généreuse. Les vins rouges, très colorés, sont structurés et puissants avec des tanins délicats, fruités, harmonieux, vraiment exceptionnels. Ils se dégustent déjà très bien dans leur jeunesse avec gourmandise. Nos ventes en 2019 concerneront tous les 2017.“ On patiente avec ce formidable Chevalier-Montrachet Grand Cru Clos des Chevaliers Monopole 2016, marqué par son terroir, aux notes d’abricot frais, de narcisse et de pain brioché, gras mais très frais à la fois, de bouche bien équilibrée en acidité, d’une jolie finesse, harmonieux en finale. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos de la Pucelle 2016, associe élégance et charpente, finesse et densité, un bien joli vin de robe claire et brillante, de bouche tout en finesse avec des notes de fruits jaunes et de noix. Le Puligny-Montrachet Monopole Premier Cru Clos du Cailleret 2016, n’a rien à lui envier, développant une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de fumé, de tilleul et de citron, tout en ampleur et distinction. Quant au Bâtard-Montrachet Grand Cru 2016, toujours d’une grande intensité aromatique, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, il mêle suavité et longueur, un grand vin très élégant, charmeur et riche. Il y a ce Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc Cailleret 2016, un vin riche, au nez, des connotations subtiles de cerise, d’humus, associant puissance et distinction en bouche, aux tanins savoureux. Superbe Corton-Charlemagne Grand Cru blanc 2016, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, charmeur au palais avec des nuances de miel et de pêche mûre, un grand vin. Très agréable Puligny-Montrachet Premier Cru blanc Vieilles Vignes 2016, riche au nez comme en bouche, un très joli vin, rond et typé comme il se doit, qui sent bon le tilleul et la noix fraîche. Egalement le Rully blanc Montmorin, il dégage un nez où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, un joli vin de bouche ample, réussi. Comme le Saint-Aubin Premier Cru blanc Murgers des Dents de Chiens 2016, alliant finesse et structure, de bonne bouche, qui fleure bon les amandes et le lis, ample. Le Santenay blanc Champs Perrier 2016, de jolie robe dorée, c’est un vin d’une belle nervosité persistante.

Jean-Michel et Anne-Laure Chartron
8 bis, Grande-Rue
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 99 19
Email : info@jeanchartron.com
Site personnel : www.jeanchartron.com

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées durant 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. “L’année 2019 sera l’année du centenaire du Domaine Bader-Mimeur, acheté par Charles Mimeur en août 1919. Nathalie Fossier, 5e génération, prendra à cette occasion les rênes du domaine.” On se fait bien entendu plaisir avec ce Chassagne-Montrachet blanc 2016, 100% Chardonnay, (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois). Un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée. Le Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015, (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante. Le Chassagne-Montrachet rouge 2016, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente.


Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

Domaine LUQUET depuis 1878


La viticulture prend place dans cette famille depuis un siècle et six générations. En novembre 1966, Roger, avec son épouse Renée, s’installent sur les 4 ha 70 qui composent alors le domaine. Après des années d’efforts, un réseau de vente se tisse en France et à l’étranger. En 1972, la totalité de la récolte est mise en bouteilles. L’exploitation s’étend en appellation Saint-Véran et Mâcon. La superficie exploitée atteint 30 ha (en Pouilly-Fuissé, Pouilly-Loché, Saint-Véran, Mâcon-Villages, Bourgogne Pinot et Crémant de Bourgogne). Christine (fille de Roger et Renée) intègre le domaine en 1987. En 1992, Patrick (fils de Roger et Renée) rejoint le reste de la famille. La 5e et la 6e génération, avec l’arrivée de Loïc et Kévin, travaillent côte à côte et agrandissent l’exploitation en Saint-Véran et Pouilly-Fuissé ainsi qu’en Mâcon-Villages (dans la région clunysoise). C’est toujours un plaisir et depuis longtemps,  remarquable Pouilly-Fuissé cuvée Terroir 2017, Chardonnay, il associe structure et distinction, s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, tout en finale. Agréable Pouilly-Loché blanc cuvée La Colonge 2016, marqué par son terroir, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d’une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure. Le Mâcon-Villages blanc cuvée Le Pavillon 2017, a une jolie robe dorée, un vin de belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche. Joli Pouilly-Loché blanc Aux Scellés 2017, c’est un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, vraiment séduisant. Découvrez également le Bourgogne rouge 2017 Pinot noir, sur la fraîcheur et la gourmandise.


101, rue du Bourg
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 35 60 91
Email : domaine@domaine-luquet.com
Site personnel : www.domaine-luquet.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s?occupe de l?accueil et du conseil des clients au caveau, perpétuent la tradition familiale.
?Pour Patrick Virely, rien que de bonnes choses : vendanges superbes, une plus grande qualité en blancs qu'en rouges où les rendements sont très importants avec de super degrés. Il met en vente cette année : Meursault 2016, Charmes 2016, Bourgogne rouge 2015, Beaune Clos de l'Ermitage 2015, Pommard 2016, cuvée des vignerons Les Arvelets de Pommard 2014 et 2015.?
Vous allez aimer comme nous leur remarquable Pommard Premier Cru rouge Clos des Arvelets 2016, qui est de couleur pourpre intense, aux tanins savoureux, très parfumé, associant gras et intensité, un vin généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et les épices. Le 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d?humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche. 
Superbe Pommard Premier Cru rouge Les Chanlins Bas 2016, de bouche puissante et dense, aux tanins fondus, dégage un bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges mûrs et de réglisse. Le 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d?une belle structure, c?est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d?humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé. 
Excellent Pommard 2016, à dominante de fruits cuits et de fumé, qui mêle charpente et velouté, un vin de robe intense.
Le Meursault Premier Cru Charmes 2016, au nez fleuri, suave et puissant, a une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, un vin qui mérite un poisson en sauce. Et enfin cet agréable Bourgogne rouge Pinot Noir 2016, qui sent le cassis et l'humus, charpenté, un vin tout en charme, que l?on peut commencer à déboucher sur un jarret de veau aux légumes.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Tél. : 03 80 24 96 70
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
www.domaine-virely-rougeot.fr


Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
?J?ai des Vins un peu capricieux, précise Marie-Ange Robin, et cela est dû aux vieilles vignes, je les laisse donc se bonifier à leur gré. En Juillet, 10 mois après les vendanges, lors des remontages, on peut vraiment apprécier la qualité. Déjà, quand on ouvre les fûts, la cave est embaumée par les arômes de fruits, de fleurs blanches (pivoine) et d?agrumes, la minéralité est bien présente.
Nos Vins sont issus de vieilles vignes, c?est ce qui leur donne cette grande qualité de Vins aboutis, très aromatiques et complexes, très typés de leur terroir. La régularité de nos Vins est liée au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre.?
Grandissime Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2016, un vin minéral avec des notes d?amande, de fruits blancs et de sous-bois, suave en bouche, où l?on retrouve des connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très charmeur, de belle évolution. 
On le voit bien avec le 2012, médaille d?Or Burgondia, où tout est présent : race, finesse, puissance aromatique, persistance en bouche. ?Notes marneuses presque pétrolées mélangées à des notes cacaotées. Sensations végétales un peu fleur de sureau. La bouche est sur le même registre entre la sève et l?empreinte maritime saline. Vin d?amateur hyper terroir, sauvage avec une finale pierre à fusil, très long. En devenir, mais il faudra attendre quelques années pour ne pas passer à côté.?
Dans la lignée, ce sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2012, marqué par ses vieilles vignes, nerveux comme il le faut, aux nuances d?agrumes et de grillé, de bouche ample, complexe, suave, avec des notes de pêche fraîche et de pamplemousse. Le 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d?une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul), parfair sur des huîtres en coquilles, beurre au caviar ou un feuilleté de blanc de turbot, par exemple.
Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d?abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le 2009, beau nez où se marient des notes boisées fines et une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité et de fraîcheur, un vin d'une grande finale solaire mûre avec des nuances de caramel.
Splendide 2007, où l?intensité se marie à la distinction, avec des nuances de fruits, de fleurs, de brioche, le tout avec des notes poivrées très fines, de garde.
Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes 2015, a des arômes discrètement minéraux, un vin frais et très équilibré, de bouche citronnée, subtil, de robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d?arômes au palais.
Le Chablis Grand Cru Les Clos 2015, issu de vignes de 44 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest, c?est un grand vin marqué par son terroir, racé, tout en nuances, aux notes de rose, de poire et de musc, généreux et charmeur.
Le Chablis Premier Cru Montmains 2016, issu d?un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. vignes de 30 à 45 ans d?âge. Vendanges manuelles. Décantation naturelle des Vins sans ajouts d?enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes... Le vin dégage des connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, il est très harmonieux, tout en subtilité, ample, persistant, aux arômes intenses de fleurs, de musc et de citron. Le 2015 est un grand vin où la finesse prédomine, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette. 
Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2016, au nez délicat d?agrumes et de grillé, puissant et très rond en bouche, racé et distingué, où dominent les fleurs (aubépine, genêt) au palais. Le 2015, médaille d?Or Feminalise 2017, est superbe, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits cuits, d?une belle longueur, d?une grande richesse, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras.
Superbe Chablis Premier Cru Vaillons Vieilles vignes 2016, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, fleurant le musc et la pêche, tout en bouche, d?une belle persistance d?arômes, avec des nuances caractéristiques de lis et de fenouil. Le 2015 est intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois, parfait avec un ragoût de homard aux petits légumes ou des langoustes rôties aux herbes. Le Chablis Vieilles vignes 2016, est ample, gras et vif à la fois, de bouche florale et subtile, aux nuances de poire et d?amande grillée au palais. Le 2015, médaille d?Or Féminalise 2017, développe une bouche fine et fruitée, charmeuse et intense. Le Petit Chablis Vieilles vignes est vif, frais, classique et bien équilibré, de bouche florale.
Il y a également son Chablis Vieilles vignes cuvée Marie-Ange Robin 2016, où dominent la brioche et les fruits jaunes, un vin délicat en bouche, avec des notes de noisette, généreux et harmonieux.

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Tél. : 03 86 42 12 63
Email : contact@domaineguyrobin.com
www.domaineguyrobin.com


Domaine CRUCHANDEAU


Julien Cruchandeau, qui n'est pas issu d'une lignée de vigneron, a créé son domaine en 2003, après une solide formation en œnologie et viticulture, et des emplois dans divers domaines bourguignon. Ses vignes sont cultivées dans le respect des sols et des terroirs. Pas d'engrais chimique, lutte raisonnée, vendanges manuelles, vinification le plus naturellement possible, élevage de 8 à 18 mois en cuves ou en fûts.
Le Bouzeron Vieilles vignes 2011, cépage Aligoté, vignes de 66 ans, élevage pour 80% en cuve pour préserver la fraîcheur et la minéralité de l'Aligoté et 20% en fûts neuf pour ajouter de la complexité et du gras, médaille d'Argent au concours de la Côte Chalonnaise, est bien agréable. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Petits Picotins 2011, un premier millésime issu de Pinot Noir élevé de 12 à 15 mois en fûts de chêne, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très fin, avec des tanins souples et puissants à la fois, de bonne garde. Goûtez le Crémant de Bourgogne brut, de bouche légère, tout en fraîcheur, avec ces notes florales et fruitées, de mousse tendre, et le Hautes Côtes de Nuits Les Valençons rouge 2011 (c'est le deuxième millésime pour cette cuvée), au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, est bien classique de son appellation, de robe intense, très bien élevé. Tout cela fait qu'il n'y a pas à hésiter.

Julien Cruchandeau
4, rue Robert
21700 Chaux
Tél. : 03 80 62 16 50 et 06 74 85 79 62
Email : domaine.cruchandeau@gmail.com
www.domaine-cruchandeau.com



> Les précédentes éditions

Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017

 



Pierre BOURÉE Fils


AUVIGUE


Domaine Guy ROBIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine des LAMBRAYS


Gérard DOREAU


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Antonin GUYON


Domaine Albert JOLY


Gérard TREMBLAY


Clos BELLEFOND


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine du CHARDONNAY


BADER MIMEUR


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Philippe LECLERC


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine DENUZILLER


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Guy BOCARD


Domaine JOMAIN


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine Pierre GELIN


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Jean CHARTRON


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine François BERTHEAU


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Sylvain MOSNIER



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU VALGUY


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DU CHALET POUILLY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales