classement et millesimes
vins du siècle

GUIDE BOURGOGNE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Le Guide du vin de Bourgogne, bien acheter son vin

Edition du 07/08/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 LA PASSION DE MARC ROUGEOT

Coup de cœur

Domaine Marc ROUGEOT

“À force d’être dans mes vignes, je ressens intensément le végétatif, ses poussées, son stress... Être en symbiose et travailler au quotidien dans son vignoble, c’est déjà agir, en grande partie, sur la qualité du vin, précise Marc Rougeot, qui représente la sixième génération à reprendre le domaine, à Meursault. La vigne et moi, c’est une grande histoire d’amour, une relation très forte, une relation privilégiée, une éthique de vie, une vraie philosophie.”


“Je suis venu travailler aux côtés de mon père en 1975. J’ai eu un vrai coup de foudre pour le métier de vigneron. Jusqu’en 1978, nous vendions le vin en gros, on commençait tout juste à embouteiller. Mon père menait de front trois activités : le Domaine qui comptait 24 hectares à l’époque, il était le fermier du Château de Meursault, et dirigeait son entreprise de travaux publics et la Mairie de Meursault, il a donc apprécié que je m’occupe des destinées du vignoble. Le Domaine Rougeot s’étend sur une quinzaine d’hectares dans différentes appellations : Saint-Romain, Monthélie, Meursault, Pommard, Volnay et sur des appellations régionales, Bourgogne Blanc et Bourgogne Rouge. Je produis à peu près autant de vins blancs que de vins rouges. Nous travaillons avec un sens aigu de l’observation, beaucoup d’humilité, du bon sens mais aussi beaucoup de passion. Je suis un homme de terrain, je vis en harmonie avec mon environnement, nous connaissons tellement les réactions de nos vignes que l’on cultive bien sûr en lutte raisonnée depuis longtemps. On essaye de minimiser les engrais, on fait notre propre compost... Je mets un point d’honneur à rentrer des vendanges à pleine maturité et très saines, je vous avoue que je prends souvent des risques, je commence à couper le raisin, quand bien souvent d’autres ont fini ! La vinification s’effectue traditionnellement , ainsi les fermentations alcooliques se font “en masse”, sous contrôle des températures. Les lies se retrouvent en suspension et le vin se nourrit plus intensément. Puis, c’est la mise en barriques, avec une légère proportion de bois neuf, 15% maximum. L’élevage s’effectue, en fonction de la typicité du millésime, durant 9 à 18 mois. Je considère que le travail le plus important est en amont. Il n’y a pas de mystère, si le raisin est ramassé sain et à maturité, l’élevage se fait tout seul. Je suis contre “l’interventionisme” à tout prix. Comme pour les rouges, les vendanges des vins blancs sont très soigneuses, tri à la cueillette puis passage sur la table de tri. Fermentation préfermentaire à froid, je n’incorpore pas de levure, je laisse évoluer tout doucement, naturellement. Les fermentations durent environ 20 jours puis s’ensuit l’élevage au calme dans mes caves, sous la maison. Les terroirs de Blancs Les Meursault Charmes sont idéalement exposés plein sud, les autres sont situés dans la ceinture du village de Meursault, dans des terres plus profondes, cela donne des vins plus riches, plus gras, plus intenses, avec peut-être un peu moins de minéralité que des Meursault de coteaux qui sont des vins plus gourmands. Le Monthélie blanc est très bien exposé, le vin est très délicat, un régal dans ce millésime 2006, qui est très envoûtant, le vin est gras, généreux, dense, complexe. Le Clos des 6 ouvrées est une parcelle dans le prolongement de la maison, en plein cœur du village. C’est un Bourgogne blanc 2006 formidable, dommage que je n’en produise que 1800 bouteilles, car on m’en demande beaucoup plus ! Il a une belle personnalité, tout en étant vineux il est plus entier, franc, il a véritablement le style d’un Meursault sans en avoir l’appellation. Le Saint-Romain “La Combe Bazin” 2004 se goûte très bien, le vin est extrêmement minéral, rond, très dense, soyeux avec beaucoup de complexité, un très beau millésime. Le 2006 ressemble beaucoup au 2004 avec une expression du terroir encore plus forte dûe à la très belle exposition des vieilles vignes (75 ans). C’est un vin net, précis, complet, typé, avec une belle ossature. Le Monthélie “Les Toisières” 2006 est un vin presque féminin tellement il est en dentelle, très élégant, très fin, d’un équilibre très subtil et raffiné. Le Meursault “La Monatine” 2006 est un vin riche, gras, qui présente beaucoup de densité. Cela est dû à ma manière de vinifier les vins, tout en douceur. On retrouve des arômes mentholés, gage de qualité et de fraîcheur, d’équilibre et de grande complexité surtout. Plus typé, le Meursault Charmes Premier Cru 2006 offre des arômes plus intenses, c’est un grand vin, alors que ”Les Grandes Gouttes” 2006 et 2007 sont des vins friands en une appellation régionale, qui se trouve à la limite de Meursault et Puligny. En 2007, les conditions ont été difficiles, le travail a été assidu dans les vignes, il fallait maîtriser en permanence l’état sanitaire des vignes. Grâce à un changement climatique début septembre, avec le retour du grand beau temps, le mûrissement des raisins s’est achevé dans des conditions idéales. Ce sera un millésime qui remerciera le vigneron qui s’est bien occupé de lui. Les vins blancs sont vifs, nerveux. J’ai vendangé le 7 septembre, les raisins étaient arrivés au bout de leur cycle de maturité. Les vins rouges sont sur le fruit, d’une belle robe, on peut sincèrement penser avoir d’agréables surprises quant à la finalité de ce millésime. Les terroirs de Rouges Le Pommard “Cuvée Henri Rougeot” 2006, du nom de mon grand-père, a des tanins bien présents, de savoureux arômes de fruits confits. Le Volnay Santenot Premier Cru 2006 est un vin très structuré, presque plus que le Pommard. Cela vient de l’exposition de cette parcelle, à mi-coteaux. C’est un vin de garde avec des tanins présents, qui s’exprime pleinement au bout de 6 ans. Comme je coupe les raisins à maturité, je n’ai aucun souci pour la couleur de mes vins qui est toujours bien soutenue, c’est un vin très fin, élégant, subtil. “La Lamerose” est une appellation régionale Bourgogne rouge, située à l’entrée de Meursault venant de Beaune. Le 2006 est très fruité, un vin franc, pur, avenant, un vin de soif. Le Passetoutgrains “Les Vercherres” 2007 est très friand, généreux. Enfin, j’ai créé, avec mon épouse, une société de négoce Rougeot-Dupin (Dupin étant son nom de jeune fille). Nous travaillons en relation très proche avec deux ou trois propriétaires uniquement en Grands Crus : Richebourg, Romanée Saint-Vivant, Clos de Vougeot, Échezeaux, Grand Échezeaux.... cela me permet d’aborder la vinification sous un autre angle, j’ai beaucoup appris avec ces vignerons. Je fais aussi de l’élevage, j’achète les raisins que je vinifie et élève ensuite. Notre grande satisfaction est que la prochaine génération semble s’intéresser au Domaine et à notre Maison de négoce Rougeot-Dupin.”

   

LA PASSION DE MARC ROUGEOT



Rue André Rapiteau
21190 Meursault
Téléphone : 03 80 21 20 59
Télécopie : 03 80 21 66 71


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Vins AUVIGUE

Beau Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2005, où s’associent rondeur et distinction, très aromatique, un vin à la fois fin et très structuré, d’une belle finale, d’une belle longueur comme ce Pouilly-Fuissé cuvée La Frairie, issu de vignes situées sur des sols argilo-calcaires, roches sédimentaires du crétacé (vendanges manuelles, élevage sur lie avec bâtonnages). Le Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2005 est très équilibré, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe. Très séduisant Saint-Véran Les Chênes 2006 avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, très persistant au nez comme en bouche.

Jean-Pierre Auvigue
Le Moulin-du-Pont
71850 Charnay-lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Télécopie :03 85 34 75 88
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
 

Domaine Henri REBOURSEAU

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ce propriétaire passionné s’attache à élever de grands vins traditionnels comme on les aime, auxquels il faut donner le temps de s’exprimer. “La vigne ne donne pas un produit uniforme, précise Jean de Surrel, chaque récolte est particulière et ses caractères enrichissent la culture du dégustateur qui sait apprécier tous les charmes du vin.” Évidemment, on ne peut que savourer son très grand Chambertin 2006, marqué par son terroir, au nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d’épices, aux tanins denses, un vin de fort belle expression qu’il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Formidable Mazis-Chambertin 2004, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de grande évolution. Le Charmes-Chambertin est dans la lignée, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse, un vin à prévoir sur une cuisine raffinée. Le Clos Vougeot 2005 n’a rien à lui envier, de robe brillante, un vin subtil qui est de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, savoureux, où la finesse s’allie à un velouté exceptionnel.

Jean de Surrel
10, place du Monument
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 88 94
Télécopie :03 80 34 12 82
Email : domaine@rebourseau.com
 

Domaine Maurice PROTHEAU et Fils

Toujours au sommet. Le domaine s’étend sur 50 ha de vignobles dans les grands climats de la Côte Chalonnaise et 10 ha de Premiers Crus. Remarquable Mercurey Premier Cru Clos l’Évêque rouge 2005, tout en distinction, fin mais puissant, typé, de bouche parfumée, de couleur soutenue, aux tanins fermes et fondus à la fois, persistant en bouche, de très bonne évolution. Mercurey Premier Cru rouge Signature 2005, de robe pourpre, au nez complexe avec des notes de fruits rouges bien mûrs (cassis, cerise), typé et intense, un vin prometteur. Goûtez le Mercurey rouge cuvée Vieilles Vignes 2005, assemblage des meilleures parcelles de vieilles vignes, vendanges manuelles et élevage en fûts dont 20% de neufs, de couleur rubis, ample et parfumé (fraise des bois, épices), corsé, aux tanins équilibrés, ferme et persistant. Savoureux Mercurey Premier Cru rouge Les Velley 2005, charnu, aux tanins équilibrés, au nez complexe où domine la groseille bien mûre, alliant puissance et finesse, dont le velouté très caractéristique est particulièrement charmeur. Excellent Rully La Chatalienne blanc 2005, au nez concentré où dominent les fruits mûrs et les fruits secs, de mousse crémeuse et d’une très belle longueur en finale. Beau Mercurey blanc cuvée Les Vieilles Vignes des Ormeaux 2005, issu de vignes plantées en 1939 et d’une vinification en fûts dont 15% de neufs, fondu en bouche, au nez intense où dominent le musc et l’aubépine, tout en harmonie, idéal sur un bar au beurre blanc. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

Philippe Protheau
Château d'Etroyes
71640 Mercurey
Téléphone :03 85 45 10 84
Télécopie :03 85 45 26 05
Email : contact@domaine-protheau-mercurey.fr
 

DOMAINE GUY ROBIN



Famille Guy Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 12 63
Télécopie :03 86 42 49 57
Email : domaineguyrobin@vinsdusiecle.com
Site : domaineguyrobin
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
LA PASSION DE MARC ROUGEOT

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Vins AUVIGUE
Domaine Henri REBOURSEAU
Domaine Maurice PROTHEAU et Fils
DOMAINE GUY ROBIN

BOURGOGNE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
BOURGOGNE ROUGES

La Côte de Nuits s’étend du nord au sud, sur des terrains à dominante de silice, de calcaire, de marnes et d’argile en sous-sol. Depuis près de deux mille ans, les grands vignobles qui font la réputation de la Bourgogne, occupent une étroite bande de coteaux qui s’étire sur 20 km de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin.
C’est ici que l’on trouve tous les grands vins rouges de Bourgogne (à l’exception des Corton, Volnay, Auxey, Santenay et Pommard notamment). L’origine de la vigne y est très ancienne. Le véritable essor des crus de la Côte est lié à l’activité des grandes abbayes à partir du XIe siècle. Les moines de l’abbaye de Cîteaux, en particulier, dont le Clos de Vougeot est le chef-d’œuvre le plus remarquable, se consacraient exclusivement à leur vignoble. Le Classement tient compte également donc des meilleurs rouges de la Côte de Beaune, de ceux de la Côte Chalonnaise et du Mâconnais.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Henri REBOURSEAU (Ch)
TRAPET (Ch)
ESMONIN (GCh)
Philippe LECLERC (GC)
AUDOIN (Mars.)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
DROUHIN-LAROZE (Ch)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
MONTS-LUISANTS (MSD)
CLAVELIER (MSD)
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
ROMANÉE-CONTI
LAMARCHE (La Grande Rue)
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
François GERBET (VR)*
GROS (Gd-É)
MOILLARD (N)
POULETTE (V)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

MARQUIS D'ANGERVILLE (V)
AMPEAU (V)
LOUIS Père et Fils (P)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
BILLARD-GONNET (P)
JOLIOT (P)
MUSSY (P)
VIRELY-ROUGEOT (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

CHANDON DE BIAILLES (C)
ANTONIN GUYON (C)
DOUDET-NAUDIN (C)
Abbaye de SANTENAY (S)
Clos BELLEFOND (S)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
ESCOFFIER (C)
JACOB (C)
LALEURE-PIOT (C)
MAREY (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

Maurice PROTHEAU (Me)
BELLEVILLE (Rully)
BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
BERTHAUT
BROCOT (Mars.)*
Jean FOURNIER (Mars.)
Jean GÉLIN (Fixin)*
JOLIET (Fixin)*
J-P MAGNIEN (ChCh)*
RICHARD (Ch Ch)
LIGNIER-MICHELOT (Ch Ch)
SÉRAFIN (GC)
MARCHAND (GCh)
MONIOT DE France
Caveau NAPOLÉON (F)*
Marc ROY (GC)*
TAUPENOT-MERME (Ch Ch)*
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOA-ROYER (ChM)
HUDELOT-BAILLET (ChM)
FELETTIG (ChM)
Alain JEANNIARD (MSD)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
GLANTENET (Côtes-de-Nuits)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
AMIOT-SERVELLE (ClV)
(LIGER-BELAIR*)
(Michel NOELLAT (N))
PERROT-MINOT (ChC)*
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

BLONDEAU-DANNE (Meursault)
B.DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
Gérard DOREAU (P)
Georges GLANTENAY (V)*
Guy-Pierre JEAN (P)
MOULIN AUX MOINES (AD)
PIGUET-CHOUET (AD)*
POULLEAU (V)*
V-GUILLEMARD (P)
Joseph VOILLOT (V)
CHOUET-CLIVET (Meursault)*
CYROT-BUTHIAU (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

DENIS (AlC)*
GERMAIN (B)*
GIRARD (PV)*
JAFFELIN (PV)*
ARDHUY (C)
CAPRON-CHARCOUSSET (SIB)
CHARLEUX (Maranges)
DARVIOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Monthélie)
BORGEOT (S)*
C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

FÉLIX (Saint-Bris)
GRAND-MOUGIN (Rully)*
HEIMBOURGER (Irancy)
Jean MARÉCHAL (Me)
(MENAND (Me)*)
Michel TATRAUX (Givry)
VERRET (Irancy)
COMBE (Mâcon)
DELALOGE (Irancy)
FICHET (Bourgogne)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(René BOUVIER (GC)*)
(Gérard SEGUIN (GC)*)
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

Gabriel et Paul JOUARD (Cha-Mt)*
(MOISSENET-BONNARD (P))
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

CONFRÉRIE (Beaune)*
GUILLEMOT (SIB)*
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(CAMU (Bourgogne))

BOURGOGNE ROUGES

Ch : CHAMBERTIN ChCh : CHARMES-CHAMBERTIN LCh : LATRICIÈRES-CHAMBERTIN GCh : GRIOTTES-CHAMBERTIN GC : GEVREY-CHAMBERTIN MSD : MOREY-SAINT-DENIS VR : VOSNE-ROMANÉE ChM : CHAMBOLLE-MUSIGNY N : NUITS-SAINT-GEORGES ClV : CLOS DE VOUGEOT V : VOLNAY
P : POMMARD C : CORTON AlC : ALOXE-CORTON PV : PERNAND-VERGELESSES AD : AUXEY-DURESSES SlB : SAVIGNY-LES-BEAUNE
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe. * Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 07/04/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html