Guide Bourgogne

Edition du 03/09/2019
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY


Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille. Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 35 ha avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore. Aujourd’hui, Eléonore et Vincent sont officiellement à la tête du Domaine. Eléonore s’occupe de la vinification et Vincent se consacre au vignoble et à la commercialisation, faisant les assemblages ensemble. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Le Domaine Tremblay utilise les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. la famille travaille par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique dure 12 h, la fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2018 : très grand millésime, très prometteur, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons une très belle qualité des jus. Millésime gourmand, aux connotations d’agrumes mûrs, un millésime de plaisir ! 2017 : millésime superbe, très concentré, d’un équilibre remarquable, grande finesse, des vins vraiment superbes, malheureusement nous n’avons pas de gros volumes. Notes de fleurs blanches, acidité non agressive qui contribue à l’équilibre du vin. 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Sylvain MOSNIER


Sylvain Mosnier a d’abord entamé une carrière de professeur mécanique automobile. Petit fils et arrière-petit-fils de viticulteur, il saisit l’opportunité de s’installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui loue 2 ha de vignes en appellation Chablis. Sa femme Monique le rejoint en 1995 pour développer la vente en bouteille et l’informatisation du domaine. En 2005, Stéphanie, leur fille, quitte son travail d’ingénieur logistique pour reprendre le domaine, elle s’installe en tant que Jeune Agriculteur en 2007, et vinifie les vins à partir de cette année-là. Aujourd’hui, le domaine exploite 18.5 ha composé de Petit Chablis, Chablis, et Chablis 1er cru Beauroy et Cote de Léchet. Sylvain est à la retraite mais continue avec Monique d’aider à la commercialisation et à faire des salons. Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2016, aux accents de musc et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, gras, de belle robe, ferme et suave, tout en séduction. Très agréable Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2016, où l’on retrouve des nuances de lis et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron), il est très élégant, charmeur et riche. Le Chablis Vieilles Vignes 2017 a des arômes d’agrumes et de fleurs blanches, il est d’une très bonne tenue en bouche, un vin classique, équilibré en acidité, avec une finale généreuse et longue. Goûtez aussi le Chablis 2017, un vin complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et très plaisant, et le Petit Chablis, franc et nerveux, à déboucher sur des huîtres ou des anguilles persillées.


36, route Nationale
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 66 13 11 81
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
Site personnel : www.chablis-mosnier.com

Domaine SANGOUARD-GUYOT


C'est en 1997 que Pierre-Emmanuel Sangouard s'installe sur l'exploitation familiale, alors tenue par son grand-père. En 2000, il reprend les vignobles du domaine Guyot, les parents de son épouse. Le Domaine Sangouard-Guyot est né. Ici les traitements sont raisonnés et limités au strict nécessaire, les vignes sont labourées et les vendanges manuelles. De très beaux vins et notamment ce Mâcon Vergisson blanc La Roche 2017, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Agréable Pouilly-Fuissé blanc Authentique 2017, d’une belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre, d’une élégance persistante. Le Mâcon-Villages blanc Clos de la Bressande 2017, a une robe très brillante, au nez subtil, de bouche souple, sur la fraîcheur et la vivacité. On se fait aussi plaisir avec leur Pouilly-Fuissé Ancestral 2017, Chardonnay, vignes de 50 ans en moyenne, un vin de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution. Très beau Pouilly-Fuissé Quintessence 2017, Chardonnay, vignes de 45 ans en moyenne, il est minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, qui dégage des notes de tilleul et d’abricot. Savoureux Saint-Véran Au Brûlé 2017, Chardonnay, vignes de 25 ans, aux accents de lis et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave, tout en séduction

Catherine et Pierre-Emmanuel Sangouard
83, rue du Repostère
71960 Vergisson
Téléphone :03 85 35 89 45 et 06 12 70 73 28
Email : domaine@sangouard-guyot.fr
Site personnel : www.domaine-sangouard-guyot.com

Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte. Sylvie Prévot-Joly nous raconte que “les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir ! On ne s’attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c’était très agréable sur tous les plans. Aujourd’hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.” Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2015, qui fleure bon son Chardonnay, issu d’une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts. Ce vin a dominante de fleurs fraîches et de tilleul, il est gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, très séduisant.  Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2015, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Goûtez également le Bourgogne Chardonnay 2015, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, il est rond en bouche, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en nuances.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 13 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge cuvée Les Ronces 2016, élevé en fûts de chêne pendant 12 mois, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, aux tanins présents et savoureux à la fois, est un vin de couleur grenat, riche et velouté. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge 2017, élevé à 80% en fûts de chêne, de robe grenat, intense au nez comme en bouche, riche, distingué, au bouquet présent de fruits rouges, très réussi comme le Bourgogne rouge 2017, élevé en cuves Inox avec 10% de fûts de chêne, plus léger, fruité, tout en bouche, un vin dense et harmonieux. Goûtez le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2018, assemblage de Chardonnay et de Pinot blanc, 15% d’élevage en fûts de chêne, aux senteurs de noisette et de pomme mûre, tout en fruité et rondeur, à la fois charpenté et distingué, tout en délicatesse.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha.
Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L?élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires.
?Le 2018 a été une année chaude, c?est un millésime solaire, nous précise François Bertheau. A l?élevage, ce sont des vins qui ont beaucoup de couleur, de tanins, ils auront un bon potentiel de garde.
Le 2017 est un millésime un peu plus gourmand, jolis arômes de fruits rouges, un vin idéal pour la restauration, on pourra le garder en cave quelques années de plus, mais, il est déjà très agréable dans sa jeunesse.
Mes terroirs marquent mes vins, certains sont plus minéraux, d?autres plus tanniques. Les Villages sont des vins sur le fruit, en Premier Cru, on sent tout de suite la différence, ce sont des vins un peu plus charpentés. Les Charmes, les Amoureuses sont des vins ?velours?, très raffinés, ils ont la caractéristique, en 2017, d?être très fruités, arômes de fruits rouges très présents, des vins gourmands. L?élevage est de 18 mois en barriques avec seulement une proportion de 20% de bois neuf afin de laisser le fruit s?exprimer.?
On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2016, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise), de bouche puissante et distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d?excellente évolution. Le 2015, a une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très parfumé, avec ces notes d?humus et de fruits surmûris. Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, de très bonne garde. 
Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, où la finesse s?allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau. Le 2013, dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à̀ la fois, est gé́néreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à̀ noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d?épices.
Remarquable Chambolle-Musigny Premier Cru 2017, particulièrement charmeur, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau.
Chambolle-Musigny 2017, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.

5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Tél. : 03 80 62 85 73
Email : domaine@francoisbertheau.com
www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s?étend sur de petites collines orientées est-sud- est (200 à 300 m d?altitude). ?Aussi loin que je me souvienne, dit Jean-Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des vendanges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé́ ses études en viticulture et œnologie.?
Très beau Pouilly-Fuisé́ Domaine de Fussiacus 2015, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne 10 mois, tout en bouche, au nez subtil, ample et persistant, racé et distingué, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et la poire. Le Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus Vers Cras 2016, où la structure s?allie à l?élégance, de bouche subtile aux nuances de chèvrefeuille et d?agrumes frais, de robe dorée.
Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2016, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, très parfumé (agrumes, noisette), alliant rondeur et nervosité, c?est un vin élégant, de bouche harmonieuse. 
On poursuit avec ce Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2016, de belle couleur jaune pâle, avec un nez frais d?agrumes et de pain grillé, vraiment très séduisant.
Beau Pouilly-Vinzelles 2015, Chardonnay sur sols argilo-calcaires, où s?entremêlent les nuances de citron et le chèvrefeuille, tout en bouche, qui commence à très bien se goûter aujourd?hui.
Goûtez encore le Mâcon-Chaintré́ Domaine Château de Chaintré 2016, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance, un vin plaisir, comme le Saint-Véran 2016 (élevage à 70% en cuves Inox et à 30% en foudres de bois), de bouche très aromatique aux notes de narcisse et de pomme, rond et vif à la fois.

Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Tél. : 03 85 27 01 06
Email : domainespaquet@gmail.com
www.fussiacus.com


Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d?herbicides, d?engrais autres que des amendements issus de l?Agriculture Biologique, d?insecticides et traitements antipourriture.
Pierre-Emmanuel Gelin apprécie particulièrement, le millésime rouge 2016. ?Il a une très belle robe rubis brillant, un nez ouvert et expressif, il ?pinote?, avec ces nuances de framboise, de cassis et un peu de pain grillé pour rappel de son élevage en fûts. Ce premier nez très avenant, devient plus sérieux après aération, en prenant un léger graphite. La bouche s?ouvre sur une attaque vive et fraîche, suit un bel acidulé sur la finesse évoquant les fruits des bois (framboise, fraise). Un joli grain de tanin fait penser au poivre concassé. En résumé, un vin gouleyant, qui se distingue par sa chair, son jus, sa tenue, enfin sa classe. Idéal pour accompagner une assiette de charcuterie entre copains, œufs en meurette?
En 2013, j?ai changé tout mon matériel de réception, j?utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L?éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l?intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité.
J?ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j?applique aussi quelques principes de biodynamie. C?est assez contraignant, j?ai commencé pour les Vins et maintenant j?applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d?interventions sur les Vins.?
On se régale avec ce formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2016, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche comme ce Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2016, marqué par son terroir, au nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d?épices, aux tanins denses, un vin de fort belle expression qu?il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel.
?Le nez est très ouvert, puissant, avec une dominante épicée. Les autres composantes de ce bouquet complexe sont les fleurs et les fruits noirs compotés. Une fraîcheur minérale aux accents réglissés vient équilibrer un côté sucré dû à une exceptionnelle maturité des raisins. En fin d'olfaction, une touche de végétal noble fait écho à un élevage impeccablement digéré. Une bouche puissante et racée se déploie à l'infini avec une force et une énergie hors du commun. Marquée par les épices (grain de poivre noir, tabac, menthol), elle se distingue aussi par un équilibre parfait entre tension et sucrosité. Le vin est à la fois juteux et serré dans ses tanins, fondus par ailleurs. En 2015, l'air frais de la Combe Lavaux toute proche a temporisé la haute maturité des raisins pour un résultat idéal. Fidèle à son habitude, un bel acidulé tonique rappelant le noyau de cerise, voire la cerise à l'eau de vie, conclue la dégustation.?
On continue avec le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2016, qui est dans la lignée, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide, de bouche soyeuse et riche. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2016, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample et gras, de garde, bien sûr. Nous continuons avec le Fixin Premier Cru Les Hervelets 2016, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très fin, avec des tanins souples et puissants à la fois, de bonne garde. Le Fixin La Cocarde 2016, au bouquet intense de cassis et d?humus, un vin solide, avec des tanins souples, de bouche chaleureuse.
?Belle robe grenat très intense. Le nez est assez puissant. Il s'ouvre sur des notes de fruits confiturés, de tabac et d'épices. Un boisé très élégant le réhausse. En arrière plan, un duo d'écorce d'orange et de sous-bois/ humus complète une olfaction de grande qualité. Pour le millésime, l'attaque en bouche est assez tonique grâce à un acidulé parfaitement associé à la matière. Ensuite, le vin déroule ses saveurs : force, chaleur, énergie, sensation et tanins fondus. La belle maturité des raisins se ressent jusqu'en finale où s'expriment des fruits confituré.?

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 24
Email : info@domaine-pierregelin.fr
www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
www.domaine-pierregelin.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018

 



Domaine Pierre GELIN


Domaine Guy BOCARD


Frédéric ESMONIN


Philippe LECLERC


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Domaine JOMAIN


Domaine Guy ROBIN


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine François BERTHEAU


Gérard TREMBLAY


Clos BELLEFOND


AUVIGUE


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine Albert JOLY


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Robert AMPEAU et Fils


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine du CHARDONNAY


BADER MIMEUR


Sylvain MOSNIER


Jean-Marie NAULIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine DENUZILLER


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Pierre BOURÉE Fils


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine des LAMBRAYS


Domaine Antonin GUYON


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de la POULETTE



DOMAINE PICHARD


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE ROSIERS


CLOS TRIMOULET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE GOSSET


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales