Guide Bourgogne

Edition du 03/04/2012

Vin de Bourgogne, Classement Bourgogne par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BOURGOGNE
Domaine du GUETTE-SOLEIL
Un vignoble de 30 ha géré depuis sa création en 1974 par les trois frères, Joël, Jean-Pierre et ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine VIRELY-ROUGEOT
Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Monsieur Louis Virely s'installe à ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX
En voilà des vignerons avec lesquels on a plaisir à "boire un canon", comme on dit en Bourgogne, ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Max et Anne-Marye PIGUET-CHOUET
Domaine familial de 12 ha de vignes dont 50 % de vieilles vignes, sur sol argilo-calcaire, qui ...
Lire la suite
BOURGOGNE
Domaine du CHALET POUILLY
Situé à flanc de coteaux, les 8,5 ha se partagent entre 5 ha de Pouilly-Fuissé, 3 ha de Saint-Véran ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que se sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. Dominique, après un bac commercial, a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Il possède un site à Meursault, “le Moulin Juda”, pour faciliter les déplacements des engins de culture. La maison possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes du Domaine ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée”. Le Domaine Prieur-Brunet produit à part égale des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le SantenayMaladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). “Le 2010 est un millésime très sur le fruit, comme 2008 ou 2006, précise Guillaume Uny-Prieur. Un vin avec beaucoup de matière, une petite récolte en rouge, normale en blanc. Bonnes acidités pour les deux couleurs. Belle couleur pour le rouge, du volume, de la matière en bouche, un peu moins qu’en 2009, mais très agréable. Ce millésime donne des vins très fins, très élégants, aux arômes de fruits rouges bien mûrs. C’est un vin de moyenne garde qui correspond bien à la demande de la clientèle. Il est moins concentré que le 2009, mais avec de la rondeur et du charnu. Les blancs 2010 ont une belle acidité, de la structure, de jolies senteurs de fleurs blanches, ils sont plus équilibrés que les 2009, ont de la fraîcheur, de la persistance en bouche, avec un très bon équilibre volume-matière. Nous avons utilisé pour ce 2010 nos nouveaux pressoirs, ce qui nous a permis d’obtenir des tanins plus élégants. Nous les avons réglé cuvée par cuvée, cela a vraiment été du “sur-mesure” (premier jus, deuxième jus, troisième jus). Nous sommes d’ailleurs en train de refaire toute notre cuverie (4 mois de travaux). Les rouges seront en cuves Inox double paroi, de plein pied, donc nécessitant moins de pompage, ce qui préserve la matière et les arômes du raisin. Un équipement “à la bordelaise”, un investissement au service de la qualité, cette nouvelle cuverie sera opérationnelle pour la prochaine vendange. - Le Blanc 2009 est un millésime de garde car on a une bonne acidité, les faibles rendements nous donnent une belle matière, une grande longueur en bouche avec de la fraîcheur, le gras va suivre. En conclusion, 2007, 2008, 2009 sont trois beaux millésimes avec chacun sa personnalité propre. Très belle qualité et quantité, nous pourrons satisfaire notre clientèle du monde entier. - Avec le Blanc 2008, on a plus de fraîcheur aromatique, un peu moins d’acidité que dans le 2007, le vin est très minéral, j’ai apporté le même élevage aux deux millésimes, mais c’est le terroir qui s’exprime, c’est ce qui explique la différence de style entre les deux à la dégustation. Il sera plus agréable à déguster avant le 2007. - Le Rouge 2009 est un vin à la belle acidité associée à une belle concentration, apte au vieillissement, très complet, aux arômes bien présents de fruits noirs (bourgeon de cassis). Un superbe vin à la couleur très foncée, presque noire. - Le Rouge 2008 est un millésime très fruité aux arômes de framboise, de fraise, très agréable au nez comme en bouche. Belle matière tannique, superbe à déguster après un ou deux ans en cave.” La Maison Prieur a deux années de stock, ce qui permet de proposer des millésimes prêts à être consommés. Depuis des générations, une clientèle fidèle de particuliers, restaurateurs, cavistes, importateurs leur fait confiance, et la Maison de négoce familiale permet d’élargir la gamme pour les marchés à l’export.

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com




> Le palmares des vins

CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
AUDOIN (Mars.)
ESMONIN (GCh)
Stéphane MAGNIEN (ChCh)
BERTHAUT (Fixin)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
MARCHAND (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
LAMARCHE (La Grande Rue)
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
François GERBET (VR)
BERTAGNA
René CACHEUX
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
POULETTE (V)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

MARQUIS D'ANGERVILLE (V)
AMPEAU (V)
BILLARD-GONNET (P)
MUSSY (P)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
BLONDEAU-DANNE (Meursault)
PIGUET-CHOUET (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Monthélie)
DOUDET-NAUDIN (C)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
J.-L. BACHELET (Mar)
BERTHELEMOT (Beaune)
CHOUPETTE (S)
DENIS (AIC)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
GRANDMOUGIN (Rully)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
DUROCHÉ (ChCh)
Gilbert MONIOT (Fixin)
Clos SAINT-LOUIS (Mars.)*
LIGNIER-MICHELOT (Ch Ch)
SÉRAFIN (GC)
JOLIET (Fixin)
RICHARD (Ch Ch)
Marc ROY (GC)
TAUPENOT-MERME (Ch Ch)
TRAPET (Ch)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

CLAVELIER (MSD)
Guy COQUARD (MSD)
DIGIOA-ROYER (ChM)
FELETTIG (ChM)
HUDELOT-BAILLET (ChM)
Alain JEANNIARD (MSD)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Vincent LEGOU
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

B.DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CHOUET-CLIVET (Meursault)*
CYROT-BUTHIAU (P)
Georges GLANTENAY (V)*
Guy-Pierre JEAN (P)
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Maurice CHARLEUX (Mar)
JACOB ©
JAFFELIN (PV)*
ARDHUY (C)
CAPRON-CHARCOUSSET (PV)
ESCOFFIER (C)
(Ch. De MELIN)
PETITJEAN-DAMY (Monthélie)
BORGEOT (S)*
LALEURE-PIOT ©
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BONGRAN*
FÉLIX (Saint-Bris)
HEIMBOURGER (Irancy)
Pascal MELLENOTTE (Me)
Manuel OLIVIER
SAINT-PANCRACE
DELALOGE (Irancy)
Jean MARÉCHAL (Me)
NINOT (Me)
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Ch. de MARSANNAY (Ch)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BELLEVILLE (Rully)
COMBE (Mâcon)
FICHET (Bourgogne)
(Maurice PROTHEAU (Me))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations (vignoble de 23 ha). On y goûte ce suave Meursault Premier Cru Charmes 2009, aux connotations d'agrumes et de fleurs fraîches, typé, de bouche pleine et parfumée, très bien vinifié, marqué par son terroir, tout en charme. Le Pommard Premier Cru Poutures 2009, de robe soutenue, charpenté, gras et charnu à la fois, aux tanins bien présents, est un vin qui fleure les épices et les petits fruits à noyau, de bonne évolution comme en atteste le Beaune rouge 2007, épicé, corsé, de robe grenat, distingué, de couleur soutenue, délicat, charpenté, au nez concentré de griotte, d'une belle finale. L'Auxey rouge 2009, de robe intense, tout en bouche, aux nuances de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux. Le Volnay Premier Cru Caillerets 2009, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, est légèrement épicé, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons. Excellent Beaune Boucherottes Premier Cru rouge 2009, un vin très équilibré avec des arômes persistants de fruits mûrs et de sous-bois, bien charnu au palais. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l'Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une très bonne occasion d'apprécier les spécialités bourguignonnes.

Philippe Delagrange
10, rue du 11-Novembre
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 22 72
Télécopie :03 80 21 68 70
Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
Site personnel : www.grands-vins-de-bourgogne.com

Clos BELLEFOND


Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu'avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. “Le 2011, pour l'ensemble de la Bourgogne, est un millésime agréable et, dans certaines appellations il sera de garde, nous précise Bernard Chapelle. En Santenay et Chassagne-Montrachet, les rendements sont faibles, normaux en Pommard et Volnay, et le tout donnera de très belles choses. La différence se fera sentir d'une parcelle à l'autre, le négoce ne s'y est pas trompé puisque quasiment tout ce qui pouvait être acheté l'était fin décembre. Pour la culture, c'était une année terriblement précoce au printemps, une précocité qui a été stoppée par le temps très médiocre de juillet. Si le début de cycle était très facile, il a fallu être vigilant fin juillet et début août, mais, dans l'ensemble, la vigne s'est bien comportée. Nous avons débuté les vendanges le 31 août, le superbe temps de fin août et septembre a apporté une belle maturité. Je dirais que ce millésime 2001 se situe entre 2007 et 2008, il sera plus de garde que le 2007 sans être au niveau du 2008, mais un millésime avec un style très Bourgogne, avec de belles couleurs.” Superbe Santenay Clos Bellefond rouge 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2008, issu de sols pauvres d'une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l'humus, de garde. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d'une jolie concentration en bouche. Le Volnay-Santenots Premier Cru 2008 est une référence, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise, de violette et de sous-bois, de garde. Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru La Comme 2007, charnu, mêlant structure et ampleur, de couleur foncée, au nez complexe dominé par le cassis et la violette, aux tanins fermes et souples à la fois, d'excellente évolution. Le Pommard Premier Cru La Platière 2008, issu de sols caillouteux, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde, bien sûr. Des cuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

Domaine Louis Nié Gérant : Bernard Chapelle
2, route de Chassagne BP 33
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site personnel : www.louis-nie.com

Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Beaucoup aimé le Chablis cuvée Pierre 2009, une cuvée vieillie en fûts de chêne, au nez à dominante d'acacia, de bouche fraîche et souple à la fois, avec des nuances de pêche et de musc, bénéficiant d'un rapport qualité-prix qui se passe de commentaires. Charmeur Chablis 2009, de bouche franche, florale et fraîche, où s'entremêlent des nuances d'amande et de bruyère, d'une belle longueur en finale, un vin très abordable. Excellent Bourgogne rouge Pinot noir 2009, au nez de fruits mûrs et d'humus, un vin fin et complexe, tout en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins très bien équilibrés. Goûtez le Bourgogne Passetoutgrain 2009, rond et franc, qui sent bon la groseille. Excellent Irancy cuvée Pierre rouge 2009, (Pinot noir majoritaire et 5% de César), typé, opulent, aux connotations de mûre et de sous-bois, aux tanins très équilibrés. L'Irancy 2009, aux senteurs de fruits rouges avec des notes fumées, aux tanins mûrs, est un vin tout aussi charmeur. Joli Bourgogne Chardonnay 2009, malolactique naturelle, élevage sur lies fines, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à la rondeur.

Olivier Heimbourger
Rue de la Porte-de-Cravant
89800 Saint-Cyr-les-Colons
Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
Télécopie :03 86 41 48 83
Email : heimbourger@wanadoo.fr

DOMAINE DU CHALET POUILLY


Depuis plus d'un siècle déjà, la famille Plumet vit dans le village de Solutré-Pouilly situé dans la région du Mâconnais en Bourgogne, France. Les premières vignes ont été plantées en 1850 - bien qu’il semblerait que l'origine de la propriété familiale remonte à 1774. Depuis les connaissances viticoles ainsi que le savoir-faire familial furent transmis de génération en génération. Le Domaine du Chalet Pouilly est situé à flanc de coteaux et domine le petit hameau de Pouilly au cœur de l'appellation Pouilly-Fuissé. Les 8,5 hectares se partagent entre 5 ha de “Pouilly-Fuisse”, 3 ha de “Saint-Véran” et 0,5 ha de “Mâcon-Solutré”. L'âge moyen des vignes est d'une quarantaine d'années pour le Pouilly-Fuissé et d'une cinquantaine d'années pour le Saint-Véran. Certaines sont centenaires. Le Mâcon-Solutré a été planté en 2010. Les terrains sont à prédominante argilo-calcaire pour le Pouilly-Fuissé et calcaire pour le Saint-Véran. En 1983, Henri Plumet transmit sa propriété à sa fille Marie-Agnès Plumet et son époux Bernard Léger. Le Domaine vous propose ce Pouilly-Fuissé 2009, élevé en fûts de chêne pendant 18 mois dans la tradition bourguignonne, présente une robe or clair, au nez délicat, capiteux, boisé, fin, aux parfums d'amande, de fruits blancs, de tilleul, de bouche dense, ample, qui séduit par son équilibre et sa richesse aromatique (bois, fruits, fleurs) le tout porté par une matière généreuse. Une réussite. Il faut savoir être patient afin de profiter pleinement de l’évolution bénéfique du temps. Le Pouilly-Fuissé 2005, élevage 18 mois en fûts traditionnels, est un vin aux nuances complexes où dominent les fleurs et le fumé, harmonieux, un vin ample et gras en bouche. Le Pouilly-Fuissé, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de pêche blanche, tout en finesse, est régulièrement réussi.

Dr Bernard Léger-Plumet
Les Gerbeaux
71960 Solutré-Pouilly
Téléphone :03 85 35 80 07
Télécopie :03 85 35 85 95
Email : chaletpouilly@vinsdusiecle.com
Site : chaletpouilly
Site personnel : www.chaletpouilly.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


En voilà des vignerons avec lesquels on a plaisir à "boire un canon", comme on dit en Bourgogne, tant ils associent le meilleur du vin : la convivialité, l'humilité et le respect des terroirs. Leur seul Nuits-Saint-Georges Les Saint-Georges est l'un des exemples majeurs de la région d'un Premier Cru qui pourrait facilement devenir Grand Cru, tant la saveur se mêle à la persistance, la puissance aromatique à l'équilibre en bouche... et pas mal de vins plus connus (et surtout beaucoup plus chers) ne tiennent pas longtemps la route face à lui. Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes-Côtes-de-Nuits blanc et rouge; des appellations villages, Vosne- Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le r este des appellations rouges ; l'Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu'un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d'environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Alternance pigeage-remontage en cours de vinification, pressurage pneumatique, élevage en fûts de chêne de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. "2010 : le vin est à l'élevage, me dit Philippe Chezeaux, c'est un beau millésime mais un peu hétérogène. 2009 : un vin plaisir, très gourmand, très friand, très plaisant, bel équilibre, bonne tension soyeuse. Grâce à la belle maturité on obtient des arômes de fruits noirs, cassis, cerise, mûre. 2008 : Vin aux arômes très prononcés de fruits rouges, fraise, framboise, avec une pointe d'acidité qui apporte de la fraîcheur et un peu de tension en fin de bouche, un vin au potentiel de garde supérieur au 2009. Chez nous, il y a deux belles cuvées à mettre en cave et pour se faire plaisir dans le temps ce sont Les Bousselots et Les Saint-Georges. On est vraiment sur des arômes de fruits noirs très complexes, deux jolis vins de garde. Au Champs-Perdrix, Les Crots et Les Porêts sont des vins plus élégants, plus soyeux, que l'on peut apprécier plus rapidement beaucoup plus ouverts, très fruités, très harmonieux, tout en finesse et élégance. Les Porêts qui d'habitude est un vin assez masculin, aux notes animales, de musc, fruits rouges, un vin bien typé terroir est plus ouvert en 2009. Des vins qui procurent un plaisir immédiat mais que l'on peu garder en cave car ils ont une structure qui le mérite. Au Champs-Perdrix est un vin assez féminin, aux arômes de fraise, cerise, aux notes épicées, un vin très élégant, sans doute le plus agréable à déguster dans sa jeunesse." Évidemment, il suffit de déboucher quelques flacons pour s'en assurer. Il y a d'abord ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2009, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche, complet. "Pour le 2009, me dit Michel Chevillon, les belles matières premières ont donné des vins structurés mais aussi très fruités, qui seront agréables dans leur jeunesse, un millésime bien typé Pinot. Nous avons atteint nos rendements autorisés. Ce qui ressort le plus, ce sont les arômes de petits fruits rouges (fraise fraîche). Le 2008 a beaucoup de concentration, très typé Pinot également, avec des arômes marqués de fruits rouges et noirs (mûre, cassis, framboise, groseille), un vin plus concentré, plus puissant que 2007. Ces vins sont très agréables déjà dans leur jeunesse, cela est dû à leur fruité, mais ces vins ont la structure nécessaire pour un bon potentiel de garde (8 à 10 ans). Nous avons fait de petits rendements, par exemple en Premier Cru Nuits-Saint-Georges (26 hl/ha), soit 15% de moins car ce sont des vieilles vignes. Le 2007 est un vin très plaisant aujourd'hui, très soyeux, expressif, un vin plaisir, attractif, qui séduit tout type de consommateur." Le 2008, très typé par ce terroir particulier, est l'une des plus jolies bouteilles de ce millésime, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent la violette, la prune et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2007, de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, est corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés, de garde. Puissant 2006, complexe, tout en bouche, rien, bien parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais savoureux, de très bonne garde. Exceptionnel 2005, corsé comme il le faut, avec des tanins mûrs et des parfums subtils dominés par le cassis, la violette et la cannelle, de belle base tannique, de robe brillante, très équilibré, souple et charnu à la fois. Le 2004 est riche au nez, avec ses connotations subtiles de cerise, d'humus, gras en bouche, de garde. Le 2002 est une réussite incontestable, l'un des vins qui m'a procuré le plus de plaisir cette année, très parfumé, de belle robe intense, un grand vin aux tanins très savoureux, d'une belle harmonie. Le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2009, aux tanins très élégants mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de garde. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Bousselots rouge 2009, racé, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, est dense et classique comme il se doit. Il y a aussi ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Crots 2009, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d'épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, est très structuré en bouche, qui possède son propre charme, différent de ce Nuits-Saint-Georges Le Saint Julien 2009, très fin, avec ses senteurs animales spécifiques, un vin tout en bouche, où cet autre Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2009, un vin aux tanins bien présents et savoureux, aux notes de fraise des bois, de belle robe soutenue, alliant charpente et rondeur. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.
Philippe Chezeaux

Clos des LAMBRAYS


Au sommet, tant j'ai plaisir, millésime après millésime, à savourer ce grand vin classique de la Côte de Nuits, racé et marqué par un terroir qui lui est propre (j'ai redégusté cette semaine un 1990 formidable, retrouvé dans ma cave). Le vignoble de ce Grand Cru de Morey-Saint-Denis (c'est le plus grand d'un seul tenant de la Côte-de-Nuits (8,70 ha), situé à une altitude de 250 m, très vieilles vignes), est constitué de 3 climats géographiques : Meix Rentier, la terre la plus lourde et la plus argileuse ; les Larrets, la partie la plus pentue exposée à l'est, et les Bouchots, une partie bien ventilée sur la partie haute, en sortie de la combe de Morey, et bien protégée des vents du nord dans la partie basse. Cette complémentarité géologique et climatique est déterminante et explique en partie la grande finesse et la complexité des vins. Le sol marneux, qui domine dans le haut du clos, favorise l'élégance des vins, tandis que le bas, plus argilo-­calcaire, produit des vins puissants et charpentés. Formidable clos des Lambrays Grand Cru 2009, de couleur intense, au nez dense et subtil, avec ces connotations de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un très grand vin puissant qui commence à se fondre er développe en bouche des nuances de prune cuite et d'humus, vraiment prometteur. "Ce 2009 est un vin complet, riche, agréable qui sera meilleur à déguster avant le 2008, me précise Thierry Brouin. Nous n'avons récolté que 32 hl/ha, un faible rendement et toutes les étapes de la vinification se sont très bien déroulées, c'est un vin que la nature a gâté. C'est d'ailleurs un millésime qui a déjà une belle réputation et c'est justifié. Nous avons rentré la vendange entière donc nous avons une couleur un peu plus soutenue que d'habitude. C'est un vin qui a une belle aptitude au vieillissement, d'un bel équilibre, un vin complet et très harmonieux. Fidèle à son terroir, nous retrouvons dans ce clos des Lambrays, les arômes typiques de fruits noirs, les notes de cassis et d'épices. Une jolie rondeur bien soutenue par des tanins fondus mais bien présents flatte le palais. Très bel équilibre pour ce très joli vin d'une grande complexité qui promet des moments de dégustations inoubliables." Très beau 2008, de robe pourpre intense, aux tanins mûrs, solide, gras et complet, d'une belle harmonie, d'une grande persistance aromatique, aux connotations de prune, de cannelle et de truffe, un vin racé et prometteur. "Le 2008, poursuit Thierry Brouin, est marqué par de petits rendements de 26 hl/ha, une petite récolte dû à des tris importants. Ce qui s'impose à la dégustation est ce très bel équilibre avec un support acide qui souligne juste la structure. Le terroir ressort vraiment. J'ai pris soin de vendanger des raisins mûrs à points et non pas surmûris qui nuisent à l'élégance et à la délicatesse du vin. J'ai fais des tris sévères pour ne garder que les meilleurs grains. Le 2008 offre une grande fraîcheur, un très bel équilibre tanins-acidité, une très belle robe, c'est un très beau millésime nettement au-dessus de la moyenne, avec un joli potentiel de garde. Nous avons fait l'élevage habituel 50 % fûts neufs, sans collage, sans filtration." Superbe 2007, d'un beau rouge foncé brillant, avec des tanins riches et soyeux à la fois, de bouche intense où dominent le pruneau, les petits fruits noirs surmûris et le poivre noir. Le 2006, tout en bouche, est coloré et racé, au nez de fruits macérés, de violette et d'épices, un grand vin qui associe finesse et charpente, harmonie et richesse, de garde. "Le millésime 2005 est exceptionnel, explique Thierry Brouin, la vendange ressemblait à celle de 1990, c'est un vin de cette veine-là, alors que j'ai une nette préférence pour le 2005 que je trouve plus structuré. Le vin présente un superbe équilibre entre acidité et fruit, un fruité exceptionnel d'une grande fraîcheur et complexité à la fois. Les tanins sont bien fondus, enrobés et veloutés, c'est le millésime idéal qui associe à la fois le cépage et le terroir, ce qui est rare lorsque les deux sont présents. Nos vignes de 65 ans d'âge moyen se sont parfaitement exprimées et on tient un millésime vraiment hors normes." Le 2005 est en effet de grande race, donc, avec des arômes de fruits surmûris, de cannelle et de poivre, au nez intense, un vin tout en charpente, ample, soyeux, harmonieux, de très grande évolution. Exceptionnel Puligny-Montrachet Premier Cru blanc clos du Cailleret, d'une grande minéralité, un vin tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s'associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de vanille, de rose et de tilleul (très vieilles vignes, quantité très limitée). On s'en doute, pas la moindre hésitation.
Famille Freund Direction : Thierry Brouin

Gilbert MONIOT-DEFRANCE


Vignoble de 3 ha. Excellent Fixin La Mazière 2009 (raisins issus d'une parcelle bien située sur le coteau, vendangés manuellement), élevé en fûts de chêne, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l'humus et les épices, tout en bouche, charnu. Le Fixin Champs Perdrix 2009, bien élevé, au nez caractéristique de truffe et de griotte mûre, de robe intense, est tout en bouche, aux nuances subtiles de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin harmonieux (10 € environ).

> Les précédentes éditions

Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011
Edition du 12/07/2011
Edition du 05/07/2011
Edition du 28/06/2011
Edition du 21/06/2011
Edition du 14/06/2011
Edition du 07/06/2011
Edition du 31/05/2011
Edition du 24/05/2011
Edition du 17/05/2011
Edition du 10/05/2011
Edition du 03/05/2011
Edition du 26/04/2011
Edition du 19/04/2011
Edition du 12/04/2011
Edition du 05/04/2011
Edition du 29/03/2011
Edition du 22/03/2011
Edition du 15/03/2011
Edition du 08/03/2011
Edition du 01/03/2011
Edition du 22/02/2011
Edition du 15/02/2011
Edition du 08/02/2011
Edition du 01/02/2011
Edition du 25/01/2011
Edition du 18/01/2011
Edition du 11/01/2011
Edition du 04/01/2011
Edition du 28/12/2010
Edition du 21/12/2010
Edition du 14/12/2010
Edition du 07/12/2010
Edition du 30/11/2010
Edition du 23/11/2010
Edition du 16/11/2010
Edition du 09/11/2010
Edition du 02/11/2010
Edition du 26/10/2010
Edition du 19/10/2010
Edition du 12/10/2010
Edition du 05/10/2010
Edition du 28/09/2010
Edition du 21/09/2010

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales