Guide Bourgogne

Edition du 03/03/2015
 

CHABLIS GUY ROBIN

Rare

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Les Grands Crus  Valmur, c’est un peu le fleuron du Domaine Robin : nous avons deux hectares, ce qui est important en Grand Cru. Valmur 2008 : nez proche du clos mais en plus fin et plus dé́licat, très iodé, embruns puis après aération on perçoit de la rose fraîche épicée mêlée. Belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Aucune sensation boisée. Vin d’une grande plénitude, le plus salivant, impression de sucer un caillou remarquable. Tout est pureté. Clos 2009 : vin d’une pureté minérale très chablisienne avec un boisé très fin qui ne demande qu’à se fondre. Encore une certaine austérité pour ce vin comme tous les 2009 qui demandent vraiment à se retendre vers plus de minéralité iodée. Cela devrait être le cas dans six mois. Blanchot 2011 : d'une très belle harmonie, très élégant, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d'une grande ampleur. Vaudésir 2011 : de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Les Premiers Crus Nous préférons mettre en bouteilles assez tard, cela donne des vins plus complexes et plus aromatiques, aux notes d’argile bleue, de marnes, de pierre à fusil, de sous-bois, de fougère, d’une grande fraîcheur avec un coté croquant, très fruité, aux nuances d’agrumes, des vins très expressifs et explosifs. Montée de Tonnerre 2012 : toujours marqué par cette sensation minérale typée de pierre à fusil. Un vin savoureux, d'une grande complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et de miel, dense et distingué à la fois. Vaillons 2010 : nez fin et précis sur des notes boisées fines qui ne sont pas encore fondues. Finement épicé, il est d’une grande pureté. Bouche onctueuse avec une finale moka. Vin gai, sautillant. Monmains 2009 : nez typé et expressif des terroirs des Butteaux avec des notes qui hésitent entre la tourbe, l’humus et le grillé réduit. La bouche est tout en douceur, suave avec une finale café-cacao. Ce vin sera plus frais et iodé dans quelques mois. Le Chablis Nous sommes situés sur les fameux terroirs du Kimméridgien pour le Chablis et les Grands Crus. Chablis : nez mûr avec des notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées chaudes entre la figue et le pain grillé. Bouche suave, onctueuse avec un bel équilibre acide et une finale saline. Les 7 hectares de vignes sont plantés sur des coteaux et plateaux, avec des vieilles vignes d’âge moyen de 40 ans. Mon père les avait lui-même greffées, puis plantées, en faisant ses propres plants de Chardonnay, ce qui est assez exceptionnel. Ce sont mes parents qui ont constitué le Domaine. Mon père avait choisi les meilleurs terroirs bien exposés sur le plateau, les coteaux, des parcelles qui donnent des jus d’excellence, des vins très fins. La régularité de nos vins est dûe au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.

   

CHABLIS GUY ROBIN

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
CH. DE SANTENAY
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
PIERRE ANDRE
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
BERSAN
NINOT (Rully)
P. et S. PAUGET
PÈRE TIENNE (Mâcon)
SAINT-PANCRACE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOIA-ROYER (ChM)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(BERTAGNA)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ROMAIN PERTUZOT (AIC)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

GEORGES GLANTENEY (V)*
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

ROIS MAGE (Rully)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Frédéric ESMONIN


"En 2013, un bel été nous a permis de réparer les dégâts du printemps, nous raconte Frédéric Esmonin, et nous a offert une belle récolte, saine, avec plus de quantité qu’en 2012, car nous n’avons pas eu de grêle. Ce millésime se goûte déjà bien. Nous proposons aujourd’hui le rouge 2012, un vin puissant avec beaucoup de tanins, aux arômes de fruits rouges, fruits noirs, un vin épais et corsé, de garde." On est toujours au sommet avec ce Ruchottes-Chambertin 2010, de belle matière, aux tanins fermes, aux senteurs de fruits noirs, d'épices et de sous-bois, vraiment remarquable. Superbe 2009, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais, très typé. Beau Gevrey-Chambertin Clos Prieur 2008, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. Il y a aussi ce grand Chambertin Clos de Bèze 2009, très racé, de robe grenat profond, au nez où dominent la prune et le cuir, légèrement poivré, tout en bouche et très subtil comme nous les aimons, un vin gras, de grande garde. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Lavaux de belle robe grenat est riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis et de cannelle, riche et long en bouche, puissant. Excellent Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes Les Jouisses, suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, harmonieux, aux tanins fondus.


17, rue de Paris
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 37 25 et 03 80 51 89 28
Télécopie :03 80 34 14 24
Email : fredesmonin@orange.fr

Domaine François BERTHEAU


Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L'élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. Superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2012, de couleur intense, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin qui commence déjà à séduire. Le 2011 est coloré, avec des senteurs d'épices, de fruits noirs, charnu mais délicat, ample, tout en nuances, un vin qui emplit bien la bouche, de garde. "En ce moment, nous dit François Bertheau, le 2012 peut être bu dès maintenant donc un peu jeune ou peut être oublié dans une cave quelques années et dégusté plus tard, il se gardera très bien. Il est très agréable en bouche, aux arômes soyeux de fruits rouges. Le 2011 a été marqué par un printemps précoce, un été pas particulièrement beau, et une très belle arrière saison. Le vin est bien équilibré, peut-être mieux que le 2010, dont il semble être cousin germain avec du caractère et beaucoup de fruit, peut-être un peu plus soutenu et plus tannique, de garde." Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale, idéal sur un perdreau. Le 2009, parfumé, associant richesse et finesse, concentré et charnu, aux tanins bien présents, une valeur sûre. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Télécopie :03 80 62 84 64
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

Gérard DOREAU


Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100 % et cuvent une dizaine de jours. L'élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration. Voici le meilleur Monthélie Premier Cru Champs Fulliots rouge 2011, de couleur pourpre soutenu, riche et complexe, tout en arômes (griotte, cassis, poivre), aux tanins harmonieux, d'une belle finale en bouche, comme le 2010, charnu, alliant souplesse et charpente, aux tanins fermes, où se mêlent les épices et la griotte, ample et solide. Excellent Pommard Les Vignots 2011, de teinte profonde, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de poivre, un vin dense et harmonieux, de couleur profonde, associant charpente et distinction, aux tanins savoureux. Le 2010, ample et distingué, de bouche riche, avec des nuances de mûre et d'humus, est un vin concentré, gras, au nez complexe où l'on retrouve les fruits confits. Le Pommard Les Bertins 2011, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d'épices, un vin charnu, d'une très belle charpente comme le 2010, de couleur profonde, charpenté, dense et ample, au nez où prédominent la mûre, la truffe et les sous-bois. Joli Saint-Romain Sous Roche blanc 2010, minéral, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, très agréable, et le Meursault 2011, équilibré, de bouche élégante, où s'entremêlent les épices, le pain grillé et la pêche.

Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Télécopie :03 80 21 62 19
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
Site personnel : http://domaine-doreau.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.


51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : domainedesmontsluisants@vinsdusiecle.com
Site : domainedesmontsluisants


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Pierre AMIOT


Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Jean-Louis Amiot gère le domaine avec son frère Didier depuis 1981.Le domaine pratique la lutte raisonnée, ce qui veut dire qu'aucun traitement n'est fait de façon
préventive. Des labours sont pratiqués pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage
est effectué au printemps pour maîtriser les rendements. Beau Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Ruchots 2010, riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau,coloré, bien parfumé en bouche avec des notes de réglisse et de fraise mûre, de garde comme le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes2010, au nez de fruits mûrs et d'humus, c'est un vin aux tanins mûrs et puissants à la fois, de bouche dense, très aromatique, très velouté en finale. Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2010, d'une très grande typicité, un vin authentique comme on les aime, de robe brillante,aux notes de framboise et de champignons,souple et charnu à la fois, d'excellente évolution. Le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2010 n'est pas en reste, Aucune hésitation.
Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Tél. : 03 80 34 34 28
Fax : 03 80 58 51 17
Email : domaine.amiot-pierre@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Gérard TREMBLAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même “fibre” pour élever de grands Vins typés.

Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands Vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses Vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de Vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, ample, persistant et très typé, avec des arômes élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits.

“Les 2011 sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et ils ont suffisamment de matière pour durer dans le temps, précise Vincent Tremblay. Le 2010 a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime.”
“Le 2010 est un millésime qui illustre bien la belle typicité Chablis, poursuit Gérard Tremblay, ce sont des Vins bien équilibrés, qui vont beaucoup plaire, des Vins très typés Chablis avec beaucoup de minéralité, de la vivacité mais pas trop, un vin agréable mais où la qualité est plus hétérogène, en fonction des parcelles, des terroirs. Les Vins du millésime 2009 sont plus gras, plus ronds, d’une belle maturité, déjà très agréables à déguster.
En 2008, les Vins sont très équilibrés avec des notes de fleurs blanches, une grande minéralité, des Vins complexes et très typés Chablis. La fleur a duré trois semaines, il a fallu faire des vendanges très longues pour attendre la maturité, d’une parcelle à l’autre, c’était très variable. Les rendements sont plus faibles. J’ai la chance d’avoir des terroirs bien exposés et c’est ce qui fait la différence au niveau de la qualité. Nous sommes très satisfaits du millésime 2012, cela a été une belle surprise, on constate à l’élevage la belle matière et une belle vivacité, les Vins sont très prometteurs.

Qualitativement, les 2013 sont bons, nous explique-t-il, un vrai millésime de vigneron ! iI y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des Vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années."

On patiente donc, avec ce formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2011, d'une belle couleur jaune clair, brillant et limpide, au nez d'abricot frais, riche et fin à la fois, aux notes subtiles d'épices et de pain grillé, avec beaucoup de moelleux et de persistance, un vin gras et chaleureux, que l’on apprécie sur un feuilleté de blanc de turbot. Splendide 2010, d’une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), d’une grande maturité, un vin très prometteur. Le 2009, un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées, est de bouche savoureuse. Le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité, minéral, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. “Le millésime 2008 est l’un des plus beaux millésimes de la décennie 2000, me dit Vincent Tremblay. Si l’on cherche des explications, c’est dû au fait, qu’en septembre, le vent du Nord a soufflé et cela a eu une incidence sur les raisins, les jus étaient concentrés, c’est ce qui explique une telle structure et, en même temps l’acidité nécessaire était bien présente, l’idéal pour le viticulteur, une belle minéralité associée à une belle structure et un beau fruité, on retrouve des notes de fleurs blanches puissantes, un équilibre parfait, un millésime vraiment superbe, très typé Chablis. La nature a joué en notre faveur, on s’est appliqué à la servir au mieux.” Très beau 2007, où la finesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu’il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d’une belle longueur, d’une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d’une grande intensité, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d’amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d’une belle élégance et d’une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche.

Vous aimerez aussi le Chablis Premier Cru Beauroy 2011, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée. Le 2010, médaille de Bronze Paris 2012, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, est un grand vin chaleureux, avec une belle finale persistante et puissante. Le 2009, un très grand vin typé, où s’entremêlent le chèvrefeuille et la noix, avec une note de pomme mûre, de couleur soutenue, est délicat et riche, marqué par son terroir, tout en charpente, très équilibré comme nous les aimons, d’excellente évolution. Remarquable Premier Cru Côte de Léchet 2012, tout en nuances, avec une bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de belle structure, tout en bouche, toute en vivacité. Le 2011, de bouche mûre et harmonieuse, est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, savoureux au palais, parfait sur des petits escargots gris rissolés. Le 2010, avec des notes de rose et d’aubépine, de bouche délicate, est un vin limpide et brillant, qui associe rondeur et structure. Beau 2009, typé et suave, très parfumé, de bouche pleine. Le 2008, avec des senteurs d’agrumes, de pêche et de tilleul, de très jolie robe, dense, à déboucher sur des ris de veau. Le Premier Cru Montmains 2011, associant puissance et distinction, est très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc, encore très jeune. Le 2010, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, d’une grande richesse et complexité, est également un vin très ­agréable dans sa jeunesse mais qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel, comme le 2009, très riche au nez, gras et suave en bouche, aux connotations de miel et de fleurs blanches, charmeur.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2012, où dominent la brioche et les fruits jaunes, un vin délicat en bouche, avec des notes de noisette, généreux et harmonieux. Le 2011 associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample, avec des connotations d’aubépine et de pomme, un vin très charmeur comme le 2010, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, alliant puissance et distinction. Le 2009, d’une grande finesse, est un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2012 est un grand vin aux nuances discrètes de fleurs blanches et de citron, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, de bouche riche et bien présente dominée par des notes de pain grillé et de fruits macérés. Très séduisant Chablis 2013, franc et nerveux. Il y a aussi cet autre Chablis Vieilles Vignes 2012, avec des dominantes d’amande, de lis et de brioche, un vin classique comme on les aime.

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay

Marc BROCOT


Un domaine de 8,25 ha de vignes (moyenne d’âge de 20 à 25 ans).
Coup de cœur pour ce Marsannay Les Échezots 2012, très corsé, de couleur soutenue, ample, alliant structure et bouquet, intense au nez comme en bouche (fraise des bois, réglisse, épices). Le Marsannay Vieilles vignes 2012, un vin parfumé (humus, griotte mûre), aux tanins savoureux, mêle souplesse et charpente, un vin d’un joli potentiel mais qui commence à s’apprécier pleinement, sur su comté ou un canard rôti, par exemple. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2012 sent le cassis et l'humus, charpenté, concentré au nez comme aux papilles, un vin tout en charme, que l’on peut commencer à déboucher sur un jarret de veau aux légume. Savoureux Marsannay Les Champs Salomons blanc 2012, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, dense et distinguée à la fois, parfait sur un Saint-Pierre à l'oseille.
Tout en bouche, le Gevrey-Chambertin 2012, bien typé, sent les fruits noirs bien mûrs, un vin puissant, aux tanins présents mais soyeux, de bouche riche et charnue. Le Marsannay rouge 2012, plus rond, est tout en subtilité d’arômes (griotte, humus…), ample et séveux en finale, aux tanins savoureux, encore jeune, également. Joli Bourgogne Beurot blanc 2011, qui sent les fleurs blanches, franc et frais, vivace, très aromatique comme le Marsannay rosé 2013, de belle couleur soutenue, tout en saveurs et parfums, d'une finale persistante. Goûtez le Crémant de Bourgogne rosé, à la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, parfait sur des gougères comme sur une tarte aux prunes, et le Crémant de Bourgogne, agréable avec une bouche intense et des nuances de lis et de citronnelle, une cuvée très équilibrée, de mousse crémeuse. Pour les amateurs, la Fine de Bourgogne est de rigueur !

34, rue du Carré
21160 Marsannay-la-Côte
Tél. : 03 80 52 19 99
Fax : 03 80 59 84 39
Email : brocot.viticulteur@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012

 



Domaine Marc JOMAIN


Domaine des MEIX


Jean-Yves LAROCHETTE


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine BERTHAUT


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Vincent BACHELET


Jean-Marie NAULIN


Domaine Pierre MAREY et Fils


Sylvain MOSNIER


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Jacques CARILLON


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Guy ROBIN


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Henri REBOURSEAU


Domaine Jean CHARTRON


Domaine François GERBET


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Michel PRUNIER et Fille


AUVIGUE


Frédéric ESMONIN


Domaine GROS Frère et Soeur


Clos BELLEFOND


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Gérard TREMBLAY


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils



 

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales