Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

GUIDE BOURGOGNE

 

Bien acheter ses vins de Bourgogne

Edition du 02/04/2009

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que se sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. Dominique, après un bac commercial, a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’ École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Il possède un site à Meursault, “le Moulin Juda”, pour faciliter les déplacements des engins de culture. La maison possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes du Domaine ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée”. “Nous avons beaucoup investi dans l’outil de travail, précise Guillaume Uny-Prieur, pour arriver à maîtriser parfaitement les fermentations et cela se ressent dans les vins. Il en est de même pour le pressurage où l’on n’obtient que la crème, c’est pareil avec la table de tri que l’on maîtrise parfaitement. C’est grâce à l’amélioration de la technique que la qualité s’améliore beaucoup. On gagne en finesse, en délicatesse, en fraîcheur. Cela fait plusieurs années que nous avons de belles récoltes, il faut ensuite les exploiter au mieux. Nous avons aussi acheté un nouveau groupe d’embouteillage, cela nous fait éviter des pompages, tout se fait ainsi par gravité, les vins sont ainsi moins brassés et s’oxydent donc moins. On a vraiment l’impression d’augmenter la qualité tous les ans et c’est très intéressant. Nous produisons des vins comme nous les aimons, fruités, souples, équilibrés, de caractère, droits avec du boisé mais pas trop. Nous proposons quatre Meursault et ils sont tous différents grâce à leurs terroirs spécifiques. Le sol est primordial, cela apporte beaucoup de complexité aux vins, la technique ne peut remplacer cela. Le terroir reste le plus fort !” Le Domaine Prieur-Brunet produit à part égale des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le Santenay Maladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). “Pour les rouges 2007, poursuit Guillaume Uny-Prieur, nous avons pratiqué le même vieillissement que celui des 2006, pour préserver la fraîcheur, l’acidité des vins. Le fruit est plus insistant dans les 2007 que dans les 2006. Les arômes de fruits rouges sont très présents dans les 2006, alors qu’en 2007, on est plus sur des notes de fruits noirs. Nous faisons des élevages en barriques neuves (1/4 pour les rouges et 1/3 pour les blancs), ainsi les tanins sont bien fondus. Les 2006 et 2007 sont deux millésimes assez souples, de garde moyenne, ce sont des vins à boire dans les cinq ans, ils sont déjà très agréables dans leur jeunesse et se distinguent par le bel équilibre, les très beaux tanins soyeux pour les rouges et une belle longueur en bouche pour les blancs. Deux millésimes que les consommateurs devraient beaucoup apprécier, avant les 2005, encore très fermés.” Les fermentations durent de 2 à 3 semaines, puis les tanins savoureux et puissants vont s’affiner grâce à un long élevage en fûts de chêne. “Contrairement aux vins blancs, nous recherchons la clarification naturelle des vins rouges”, précise Dominique Prieur. Les vins sont stockés dans de très belles caves qui leur assurent un superbe vieillissement.” La Maison Prieur a deux années de stock, ce qui permet de proposer des millésimes prêts à être consommés. Depuis des générations, une clientèle fidèle de particuliers, restaurateurs, cavistes, importateurs leur font confiance, et la Maison de négoce familiale permet d’élargir la gamme pour les marchés à l’export.

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET


Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Domaine Pierre AMIOT

Superbe Clos de la Roche Grand Cru 2006, de robe brillante, aux nez puissant de fruits cuits, de bouche bien équilibrée avec une touche poivrée, un vin qui séduit par son intensité. Beaucoup apprécié également le 2004, aux tanins très équilibrés, alliant charpente et rondeur, typé, riche, de bouche intense, un vin bien évidemment encore très jeune. Beau Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Ruchots 2006, un vin coloré, mêlant structure et velouté en bouche, très parfumé, très réussi, un vin qui poursuit son évolution et développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, suave et complexe, riche en couleur comme en matière. Goûtez le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2006, riche, ample et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, au bouquet de fruits rouges cuits et de truffe, qui est de très bonne garde.

Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone :03 80 34 34 28
Télécopie :03 80 58 51 17
Email : domaine.amiot-pierre@wanadoo.fr
 

Sarl TRAPET Père et Fils

Un domaine de 13 ha (7e génération), sur sols bruns argilo-calcaires sur assise calcaire, vignes de 30 ans en moyenne, élevage durant 15 à 18 mois en fûts de chêne. Superbe Chambertin 2005, exceptionnel, très riche, d’une grande intensité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Le 2004, fumé et épicé, aux nuances de fruits rouges et de torréfaction, est structuré et gras en bouche, aux tanins fins et élégants, très dense, d’une belle longueur.

Jean et Jean-Louis Trapet
68, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 40
Télécopie :03 80 51 86 34
Email : message@domaine-trapet.com
Site personnel : www.domaine-trapet.com
 

Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT

Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha, vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes 12 à 15 jours, avec pigeage et remontage journaliers, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant 18 mois pour toutes les appellations. Leur Échezeaux Grand Cru 2004 est un vin comme nous les aimons, racé et savoureux, de couleur soutenue, parfumé, bien charpenté, riche aux tanins solides, tout en suavité, d’une finale persistante aux notes complexes dominées par les fruits noirs, l’humus et la réglisse. Le 2003, racé et de grande finesse, complexe et riche, est souple et charnu à la fois, un vin bien typé comme il se doit, avec des notes de pruneau et de truffe, de couleur soutenue, un grand vin puissant. Le Chambolle-Mussigny 2004 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, très persistant en bouche comme ce Morey-Saint-Denis 2004, riche et généreux, avec des notes caractéristiques de mûre et de sous-bois, où le gras s’associe à la structure, de très bonne garde. Remarquable Charmes-Chambertin Grand Cru 2005, de robe intense, riche au nez, avec ces connotations de cerise et d’humus, un grand vin complexe et puissant, fondu en bouche comme le Clos Saint-Denis Grand Cru 2003, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés.

Claire Fleurot
5, rue Haute
21640 Flagey-Échezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : Domaine.CLF@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/coquardloisonfleurot
 

DOMAINE DUROCHE

Quatrième génération de vignerons, Gilles Duroché, ainsi que son fils Pierre possèdent et exploitent le Domaine Duroché. Depuis la succession, en 1980, des vignes et de l'établissement vinicole de son père, Philippe, à Gevrey-Chambertin, Gilles a continué l'acquisition de parcelles sur la commune. Aujourd'hui le Domaine possède plus de 8 hectares de vignes (en fermage) à travers 8 appellations. Les vins de 2007 poursuivent leur élevage en fût de chêne dans nos caves. Ils présentent un bon équilibre et sont plein d'avenir. Le nez est agréable sur de petits fruits rouges avec une profondeur appréciable. Remarquable Charmes-Chambertin 2005, de robe rubis intense, avec des arômes de fruits surmûris et d’épices, complexe, d’une très belle charpente, aux tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche, de garde, bien sûr. Le Premier Cru Lavaud Saint-Jacques 2005 est charnu et typé comme nous les aimons, associant finesse et structure en bouche, un vin gras, intense, très équilibré, idéal sur une cuisine assez riche.

Gilles et Pierre Duroché
7, place du Monument
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 51 82 77
Télécopie :03 80 34 34 20
Email : duroche@vinsdusiecle.com
Site : duroche
Site personnel : www.vins-duroche.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Domaine Pierre AMIOT
Sarl TRAPET Père et Fils
Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT
DOMAINE DUROCHE

BOURGOGNE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
BOURGOGNE ROUGES

La Côte de Nuits s’étend du nord au sud, sur des terrains à dominante de silice, de calcaire, de marnes et d’argile en sous-sol. Depuis près de deux mille ans, les grands vignobles qui font la réputation de la Bourgogne, occupent une étroite bande de coteaux qui s’étire sur 20 km de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin.
C’est ici que l’on trouve tous les grands vins rouges de Bourgogne (à l’exception des Corton, Volnay, Auxey, Santenay et Pommard notamment). L’origine de la vigne y est très ancienne. Le véritable essor des crus de la Côte est lié à l’activité des grandes abbayes à partir du XIe siècle. Les moines de l’abbaye de Cîteaux, en particulier, dont le Clos de Vougeot est le chef-d’œuvre le plus remarquable, se consacraient exclusivement à leur vignoble. Le Classement tient compte également donc des meilleurs rouges de la Côte de Beaune, de ceux de la Côte Chalonnaise et du Mâconnais.
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Henri REBOURSEAU (Ch)
TRAPET (Ch)
ESMONIN (GCh)
GÉLIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
AUDOIN (Mars.)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
(DUROCHÉ)
Stéphane MAGNIEN (ChCh)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
MONTS-LUISANTS (MSD)
CLAVELIER (MSD)
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
ROMANÉE-CONTI
LAMARCHE (La Grande Rue)
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
POULETTE (V)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

MARQUIS D'ANGERVILLE (V)
AMPEAU (V)
JOLIOT (P)
MUSSY (P)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
BILLARD-GONNET (P)
LOUIS Père et Fils (P)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
VIRELY-ROUGEOT (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

CHANDON DE BIAILLES (C)
ANTONIN GUYON (C)
DOUDET-NAUDIN (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
ESCOFFIER (C)
LALEURE-PIOT (C)
Abbaye de SANTENAY (S)
GERMAIN et Fils (Beaune)
JACOB (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Maurice PROTHEAU (Me)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
BERTHAUT
BROCOT (Mars.)*
Jean FOURNIER (Mars.)
RICHARD (Ch Ch)
DROUHIN-LAROZE (Ch)
LIGNIER-MICHELOT (Ch Ch)
SÉRAFIN (GC)
(JOLIET (Fixin))
MARCHAND (GCh)
MONIOT DE France
Caveau NAPOLÉON (F)
Marc ROY (GC)
TAUPENOT-MERME (Ch Ch)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOA-ROYER (ChM)
FELETTIG (ChM)
HUDELOT-BAILLET (ChM)
Alain JEANNIARD (MSD)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
GLANTENET (Côtes-de-Nuits)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
AMIOT-SERVELLE (ClV)
PERROT-MINOT (ChC)*
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

BLONDEAU-DANNE (Meursault)
B.DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
Georges GLANTENAY (V)*
Guy-Pierre JEAN (P)
MOULIN AUX MOINES (AD)
Joseph VOILLOT (V)
CHOUET-CLIVET (Meursault)*
CYROT-BUTHIAU (P)
Gérard DOREAU (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

DENIS (AlC)*
Jean-Jacques GIRARD (PV)*
JAFFELIN (PV)*
ARDHUY (C)
CAPRON-CHARCOUSSET (SIB)
CHOUPETTE (S)*
PETITJEAN-DAMY (Monthélie)
BORGEOT (S)*
CHARLEUX (Maranges)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

FÉLIX (Saint-Bris)
GRANDMOUGIN (Rully)*
HEIMBOURGER (Irancy)
Michel TATRAUX (Givry)
VERRET (Irancy)
BELLEVILLE (Rully)
COMBE (Mâcon)
DELALOGE (Irancy)
Jean MARÉCHAL (Me)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(René BOUVIER (GC))
(Gérard SEGUIN (GC))
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(Gabriel et Paul JOUARD (Cha-Mt)*)
(MOISSENET-BONNARD (P))
PIGUET-CHOUET (AD)*
POULLEAU (V)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

CONFRÉRIE (Beaune)*
GUILLEMOT (SIB)*
(C.PAULANDS (AlC))
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(CAMU (Bourgogne))
FICHET (Bourgogne)

BOURGOGNE ROUGES

Ch : CHAMBERTIN ChCh : CHARMES-CHAMBERTIN LCh : LATRICIÈRES-CHAMBERTIN GCh : GRIOTTES-CHAMBERTIN GC : GEVREY-CHAMBERTIN MSD : MOREY-SAINT-DENIS VR : VOSNE-ROMANÉE ChM : CHAMBOLLE-MUSIGNY N : NUITS-SAINT-GEORGES ClV : CLOS DE VOUGEOT V : VOLNAY
P : POMMARD C : CORTON AlC : ALOXE-CORTON PV : PERNAND-VERGELESSES AD : AUXEY-DURESSES SlB : SAVIGNY-LES-BEAUNE
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe. * Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html