Guide Bourgogne

Edition du 02/01/2018
 

Chablis Guy Robin

Sommet

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


"Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2009 : Millésime tardif, les vendanges 2009 ont débuté début octobre avec un superbe mois de septembre, très beau avec de la fraîcheur et des vents du Nord-Est. Maturation bien équilibrée, saine, ressemblant au millésime 1989. Année de rêve, solaire... Si toutes étaient comme cela ! Vif et salivant. Toujours très épicé. Finale citronnée. Très frais. Clos 2012 : nez très marin avec des notes iodées d’embruns, d’huîtres, mais aussi fruitées, épicées, de pomme accompagnée de cannelle. La bouche est plus tendue que le Vaudésir 2012, et encore plus salivante. Il va falloir encore attendre quelques mois avant de le découvrir. Vaudésir 2011 : très belle robe or et vert. Nez frais, solaire à la fois floral, épicé et fruité. Notes mentholée, poivrée, d'eucalyptus, d'acacia, et de pain d’épice. Bouche dynamique, fraîche, aussi variée que le nez. Finale sur des notes humus, sous-bois, et toujours très épicée. Grand vin, d'une belle fraîcheur. Blanchot 2012 : belle robe jaune or .Sensation très mûre solaire. Derrière ses impressions mûres, il y a une fraîcheur anisée qui redonne du dynamisme au vin. La bouche est d’un bloc, gourmande, puissante avec une finale de pain grillé et moka. Les Premiers Crus Vaillons 2014 : vin tout en finesse, en délicatesse sur des notes florales de rose et de fruité frais entre le poire et la pêche. La bouche est dans la continuité avec une impression de pureté saline. Belle fin de bouche iodée. Montmains 2014 : nez plein, riche sur des notes chaleureuses fruitées et grillées. Notes moka en premier nez, puis le vin évolue sur des notes terroir marneuses typique de ce climat. Bouche opulente large et longue, mais avec une finale salivante qui équilibre bien le vin. Montée de Tonnerre 2015 : boisé qui demande encore à se lier au vin. Pour le moment, l’ensemble est assez beurré mais on perçoit des notes fraîches entre les agrumes et les épices. Notes gingembre et pierre mouillée. Vin qui monte, large et très long. Ensemble poudreux sur fond d’embruns et d’iode. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2015 : très beau boisé sur le caramel au beurre et le pain grillé. La bouche est plus salivante et plus tendue que le Chablis classique. Deuxième nez mentholé frais. Finale très saline et salivante. Chablis Cuvée Marie-Ange 2014 : robe or pâle avec reflets verts. Le premier nez est boisé frais. Quelques notes de pain grillé, bien complétées par une fraîcheur épicée, mentholée. Notes rares de baie de genévrier fraîche et de résine de pain. Original, complet, puissant, il est aussi très salivant et d’une grande pureté. Chablis 2015 : nez fruité agrumes frais et pomme poire complété par des notes épicées chaudes. Pointe de rhubarbe fraîche après aération. Bouche large et longue bien équilibrée. Finale noisette. Petit Chablis 2015 : le nez demande à s’ouvrir dans le verre. Caractère maritime marqué avec des notes marneuses. Quelques notes sous-bois mousses. La bouche est hyper salivante avec une dominante iodée très prononcée.”

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Philippe LECLERC (GC)
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
BERTHAUT-GERBET
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
POULETTE (Vr)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

BADER-MIMEUR (Ch.-M.)
AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)
PARIZE (Givry)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
DEREY (Fixin)
(Henri REBOURSEAU (Ch))
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
(LOUIS LATOUR*)
BERTAGNA
Manuel OLIVIER
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PRIEUR-BRUNET (V)*)
PIGUET-CHOUET (AD)*
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
(MUSSY (P)*)
NUDANT (V)
COSTE-CAUMARTIN
POULLEAU (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Maurice CHARLEUX (Ma)
C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine du CHARDONNAY


Étienne Boileau, William Nahan et Christian Simon, exploitent un joli vignoble de 38 ha. Depuis sa création en 1987, le Domaine n'a cessé de se perfectionner, tant en équipements et installations qu'en savoir-faire pour ne privilégier que la qualité. “Le millésime 2016, nous raconte Étienne Boileau, a connu une année compliquée, due aux aléas climatiques : gel, grêle, très fortes précipitations avec pression mildiou et enfin grillures avec la canicule d'août. Et pourtant, dans les parcelles comportant encore des raisins, des grappes saines et à maturité ont pu être récoltées, et, avec un pressurage adapté, le jus obtenu a été de belle qualité. Les fermentations alcooliques se sont déroulées sans problème, ensuite, la fermentation malolactique avant un soutirage pour ne conserver qu'un peu de lies fines s'est elle aussi, bien passée. Dégustés avec l'œnologue, le 12 Janvier, heureuse fut la surprise : les vins sont aromatiques, fruités avec un petit côté floral, de la minéralité et la tension nécessaire bien présente, malgré un PH plus élevé que la moyenne des millésimes.” Il propose cette année toute sa gamme : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premiers Crus Montée de Tonnerre, Mont de Milieu, Montmains, Vaillons, Vosgros. Depuis un an, Thibault, un nouveau commercial France et export a rejoint l'équipe. Entretien et rénovation des anciennes cuveries pour assurer la meilleure hygiène en continu des cuveries et porter continuellement attention à tous les éléments permettant d'assurer la qualité des vins. Voilà un remarquable Chablis Premier Cru Mont de Milieu 2014, élégant, tout en finesse, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot, un vin ample au palais. Le Chablis Premier Cru Montée-de-Tonnerre 2014 (sous-sol argilo-calcaire kimméridgien du Jurassique secondaire), de bouche franche, d'une élégante nervosité et d'une minéralité prononcée, aux agréables notes de roses et de citron. Le 2013, où la finesse prédomine, est onctueux, parfumé, tout en nuances aromatiques, d’une longue finale. Le 2012 est remarquable, à dominante de fleurs blanches et d'amande, charpenté, au fruité complexe, généreux et charmeur. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2014, onctueux en bouche, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, est très équilibré, harmonieux, tout en bouche. Le 2013 est de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère). Il y a encore ce Chablis Premier Cru Vosgros 2014, ample, avec des arômes de grillé et de pomme, bien persistant en bouche, qui allie vivacité et suavité en finale, le Chablis Premier Cru Montmains 2014, aux nuances de fruits mûrs, de coing notamment, de robe jaune pâle aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, le Chablis 2015, séduisant avec ces arômes de pommes reinette et d’amande fraîche, et le Petit Chablis 2015, de jolie bouche vive.

E. Boileau, W. Nahan et Ch. Simon
Moulin du Pâtis
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 48 03
Télécopie :03 80 42 16 49
Email : info@domaine-du-chardonnay.fr
Site personnel : www.domaine-du-chardonnay.fr

Domaine Jacques CARILLON


“La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.” Il y parvient avec ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2014, d’une grande finesse, aux arômes de tilleul et d’abricot frais, aux notes subtiles de rose et de pain grillé en bouche, finement épicé, subtil et suave à la fois. Le 2013, où s’entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, mêle structure et distinction.  Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs-Canet 2014, très marqué par son terroir également, est une belle réussite, alliant finesse et structure, très charmeur, aux connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, très harmonieux. Goûtez aussi le Puligny-Montrachet 2014, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, un vin suave, d’une belle finale.

Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 01 30
Email : carillon.jacques@free.fr
Site personnel : www.jacques-carillon.com

Gérard DOREAU


Vignerons de père en fils depuis la fin du XIXe siècle, vignoble de 4,50 ha. La méthode de culture est traditionnelle et naturelle, sans amendement des sols, ni désherbage. Seul un labourage régulier est pratiqué. Les vendanges sont effectuées manuellement. La vinification est également traditionnelle. Les raisins sont égrappés à 100% et cuvent une dizaine de jours. L’élevage dure 12 à 15 mois en fûts de chêne. Les vins sont mis en bouteilles après unification, collage et légère filtration. Remarquable Monthélie Premier Cru Champs Fulliot rouge 2014, d’un joli rouge soutenu, aux notes de réglisse et de griotte, associant structure et finesse, gras et savoureux, de bouche persistante. Le 2013 est puissant, ample et distingué, aux connotations de fraise, de prune et de sous-bois, riche en senteurs comme en charpente, un vin typé et distingué.  Le Pommard Les Vignots 2014, coloré, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs (groseille, fraise des bois), d’une finale légèrement poivrée, est un vin qui demande un peu de temps pour se fondre. Le 2013 développe un nez dominé par le cuir et les framboises, d’une belle intensité en bouche, alliant distinction et richesse, un beau vin ample et très savoureux, d’une belle finale. Joli Saint-Romain Sous Roche blanc 2014, dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, tout en finesse, bien équilibré en acidité. Excellent Monthélie Vielles Vignes 2014, ferme et suave, alliant saveur et distinction.

Earl du Domaine Gérard Doreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Email : gerard-doreau@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-doreau.fr

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Antonin GUYON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le domaine est en conversion Bio depuis deux ans, nous raconte Dominique Gyon. Nous serons donc labellisé Bio en 2017. Nous travaillions en respectant naturellement le protocole Bio, c’est notre philosophie, nous officialisons, c’est tout. Toutes les vignes sont labourées, nous mettons des produits de contact et non des produits de synthèse. Certaines parcelles sont même travaillées avec un cheval notamment Corton Clos du Roy et Corton Bressandes Le travail de nos sols apporte de la précision, une pureté dans nos Vins, j’ai l’impression que le terroir s’exprime mieux. Depuis deux ans, ma fille Hombeline, 31 ans, travaille avec moi. Elle a fait une école de commerce à Paris et a travaillé ensuite quelques temps. Elle a toujours été intéressée par mon métier, l’aspect varié, culture, vinification, vente… Elle a donc décidé de revenir ici car elle est appelée à reprendre la Maison. Elle a passé un diplôme d’œnologie à la faculté de Dijon et va suivre une formation sur la taille, elle a participé aux deux dernières vinifications, s’intéresse aux différents aspects du métier afin de connaître tous les paramètres et pour l’instant est responsable export.
Le 2016 est un millésime qui a mal commencé par un gel considérable fin avril… Le gel le plus important que la Bourgogne ait connu depuis des dizaines d’années… Récolte divisée par deux. Heureusement, nous avons eu un très bel été et avons vendangé vers le 21 septembre. Les raisins étaient parfaitement sains, mûrs, sur les parcelles non gelées la récolte était abondante et les qualités très belles, cela a impacté la quantité mais pas la qualité. Les rouges sont d’une couleur profonde et étincelante, grande intensité pour la Bourgogne, arômes de petits fruits, des Vins charnus, longs en bouche, grande ampleur, des Vins très séduisants. Les blancs développent une palette aromatique très intéressante, fruits blancs notamment, bonne attaque, beaucoup de pureté, ce sont des Vins d’une belle richesse, bien équilibrés en bouche, une grande surprise car la qualité est impressionnante, les petites baies étaient très concentrées, une belle peau, cela donne une très bonne intensité colorante.
Le 2015 est l’un des plus grands depuis 10 ans. Un millésime meilleur en rouge qu’en blanc. Un millésime grandiose, le meilleur depuis 2005. Un vin d’une grande complexité, d’une maturité optimale, bel équilibre. Des Vins excellents avec une très belle richesse aromatique et un grand potentiel de garde, tout était réuni, c’est parfait ! Belle couleur pour les Vins rouges aux notes de petits fruits (framboise, griotte, groseille) des Vins mûrs, charnus, bien équilibrés, aux tanins soyeux et persistants, beaucoup d’élégance. Pour les blancs, grande pureté aromatique, beaucoup de fraîcheur, belle richesse en bouche, arômes floraux de fleurs blanches, notes iodées pour les Cortons-Charlemagnes.
En 2014, nous avons vendangé le 15 septembre (date de vendange classique) nous avons attendu la maturité. Les Vins aux petits arômes de fruits rouges ont des tanins veloutés, beaucoup d’élégance et de finesse pour des Vins déjà agréables à déguster. Les blancs 2014 sont des Vins tout à fait remarquables, très bel équilibre avec beaucoup de fraîcheur, des Vins très ciselés, précis, purs, j’aime beaucoup les blancs 2014, c’est d’ailleurs l’année que je préfère, les Chardonnays étaient parfaits. Ce sont des Vins typés, d’une acidité normale, tandis qu’en 2015, les Vins ont moins de tension.”
Formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2015, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, avec des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noix, tout en élégance. Le 2014, très typé, un très grand vin subtil comme on les aime, sans artifices, complexe et gras, d’une onctuosité fine, parfait avec une crème de cèpes aux langoustines ou des escalopes de veau cordon bleu. Le 2013 est un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, suave. Le 2012 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution. 
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2015, aux senteurs de fumé et d’aubépine, très classique, suave, un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, qui poursuit une fort belle évolution. Le 2014, de bouche suave, aux notes d’amandes grillées, de musc et de miel, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très séducteur. 
Le Corton Clos du Roi Grand Cru 2015, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2014, de couleur soutenue, est d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée. Remarquable 2013, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, un vin où l’élégance s’exprime à plein. Le 2012 a des nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, de grande évolution.
Le Corton-Bressandes Grand Cru 2015 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, et mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2014, intense, associant finesse et charpente, est coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille). Le Chambolle-Musigny Clos du Village Monopole 2014, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, est un vin très soyeux, particulièrement charmeur. 
Il y a aussi le Chambolle-Musigny Les Cras rouge 2015, de bouche dense et persistante, légèrement épicé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en souplesse au palais, tout en charme comme le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2015, intense et floral, souple, avec des arômes de grillé et de pomme, gras, ample. et ce Gevrey-Chambertin La Justice 2015, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin où s’entremêlent les épices et la vanille au palais, qui associe structure et suavité.

Dominique et Hombeline Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 67 13 24
Fax : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com
www.guyon-bourgogne.com


Domaine Alain VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques.
Excellent Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2014, élevé en fûts de chêne 12 mois, très typé comme nous les aimons, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Bourgogne La Colinière rouge 2014, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, allie puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs.
Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2014, médaille d’Or Paris 2016, typé Chardonnay, sent bon le genêt, très floral, tout en persistance d’arômes comme ce Bourgogne Côte Saint-Jacques rouge 2014, aux arômes d’épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins soyeux.

16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Tél. : 03 86 91 03 06
Fax : 03 86 91 09 37
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domaine-vignot
www.domaine-alain-vignot.com


Domaine des MONTS LUISANTS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La constitution du domaine (3,4 ha) est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté et échangé des parcelles diverses, pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent.
“J’aime les Vins plus dans la longueur que sur la largeur, raconte Jean-Marc Dufouleur. Je laisse son libre-arbitre au client qui achète la bouteille et qui la consomme, chacun a son goût et je ne suis pas là pour le formater. J’affirme mon style, je valide mes arbitrages, je garde la main “douce” pour les tanins et qui m’aime me suive! Je m’adresse à un public en marge, averti. Le vin est un produit essentiellement culturel, mon vin concerne ceux qui ont envie de faire travailler leurs neurones. J’ai une vinothèque avec des millésimes plus anciens à vendre, à partir de 2000, qui a été mon premier millésime à vendanger, car autant il y a des amateurs de Vins jeunes, croquants, autant il y en a d’autres qui préfèrent les Vins d’évolution, aux arômes tertiaires que l’on retrouve uniquement dans les Vins plus vieux.
Je suis en “vendanges entières”, ce sont des vinifications plus instinctives que les vendanges éraflées, nous sommes toujours sur la brèche pendant la vinification. Il faut une très belle maturité de raisins, des rafles très saines, car c’est une prise de risque et puis c’est une vinification plus difficile qui fait beaucoup plus appel aux sens du vinificateur. C’est une tradition bourguignonne. La texture du vin est alors différente.
La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot Noir des grands Vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine !
Nos vignes ont été touchées par le gel et la grêle, environ 20%, nous raconte Jean-Marc Dufouleur. Nous avons été toutefois assez chanceux par rapport à certains… J’ai observé que dans les épisodes de gel, les jeunes plants ont mieux résisté que les vieux ceps.
Le 2016 est un très beau millésime, les raisins récoltés étaient superbes, c’est pourquoi j’ai pu vinifier en “vendanges entières”. Quand les grappes sont bien mûres, je trouve que cela apporte beaucoup au vin. À la dégustation, les Vins sont sur le fruit, bien soutenus par une bonne acidité, c’est ce qui le différencie du 2015. Je compare le 2016 au 2010, un vin un peu solaire.
Le 2015 est un millésime formidable qui a tout pour lui, un grand vin vraiment très soyeux, et le 2016 est de qualité assez similaire. Heureusement nous avons à vendre deux millésimes de très grande qualité dans un contexte économique national et international un peu délicat.”
Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2015, sol argilo-calcaire et très caillouteux, vignes de plus de 36 ans, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, de grande race, soyeux, de couleur pourpre, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, musc, épices...), alliant puissance et finesse, gras et intensité, tout en bouche, harmonieux, de garde. Le 2014 est aussi l’archétype de ce que doit être un très grand vin bourguignon où le velouté s’allie à la structure, la complexité d’arômes (fruits noirs, champignons, poivre...) à la subtilité d’une matière pleine et riche, un très grand vin. Le 2013, coloré et intense, aux tanins bien équilibrés, mêle charpente et souplesse, très élégant, avec des arômes mûrs et complexes de cassis et de groseille, riche au palais, d’excellente évolution. 
Le 2012 est superbe, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), opulent, mêlant charpente et distinction. Remarquable 2011, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par la mûre, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde comme ce grand 2010, très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche voluptueuse, complexe, où s’entremêlent le poivre, la prune, le cuir et la cannelle. 
Exceptionnel 2009, puissant, aux tanins fondus, avec ces notes si caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, de garde. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois qui se goûte remarquablement actuellement.
On poursuit avec 2006, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, associe ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, formidable avec un filet de bœuf en croûte ou un rôti de veau farci aux truffes.
Le 2005, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, est un vin puissant et gras comme il le faut, de très belle intensité, avec, en finale, des nuances de kirsch et d’humus.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Tél. : 03 80 24 00 96
Fax : 03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants



> Les précédentes éditions

Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016

 



Jean-Marie NAULIN


Domaine Jacques CARILLON


Robert AMPEAU et Fils


Gérard TREMBLAY


Domaine JOMAIN


AUVIGUE


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine Guy ROBIN


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Frédéric ESMONIN


Domaine François BERTHEAU


Pierre BOURÉE Fils


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Gérard DOREAU


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine de la POULETTE


Domaine DENUZILLER


Jean-Pierre DICONNE


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine du CHARDONNAY


Domaine Antonin GUYON


Domaine Pierre GELIN



DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE PICHARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales