Guide Bourgogne

Edition du 01/05/2018
 

Domaine des Monts Luisants

Au sommet, incontestablement.

Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine familial de 3,4 ha en Bourgogne, situé au coeur des plus Grands Crus rouges réputés de la Côte de Nuits, le Domaine des Monts Luisants ne produit que des vins rouges sur les 4 finages suivants : Morey Saint Denis, en Pierre Virant, Morey Saint Denis 1er Cru Les Monts Luisants, Morey Saint Denis 1er Cru Les Genavrières et Clos de la Roche, Grand Cru, distinctifs de leurs sols argilo-calcaire caillouteux, à flanc de coteaux et exposés plein Est. Les vignes ont plus de 45 ans. “Des soins à la vigne à l’élevage sur chauffe blonde, jusqu’à la mise : des racines et du zèle, se plait à dire Jean-Marc Dufouleur. “J’aime les vins plus dans la longueur que sur la largeur”, parole d’un grand ténor : Hubert de Montille. Pour Jean-Marc Dufouleur, tout est dit ! Le style est affirmé par la pratique de la vendange entière, toujours source de joyeuses poussées d’adrénaline, mais la main est douce pour laisser la plus grande place au Terroir. La vendange entière apporte beaucoup de finesse au vin, et il est vrai que c’est une caractéristique propre au Pinot noir des grands vins de Bourgogne. Avec ce cépage associé à nos terroirs, on est moins sur le fruit, plus dans la complexité. Quand nous faisons les analyses, cela correspond au jus extrait, mais il y a toujours des raisins entiers et on ne sait pas ce qui se passe vraiment dans la cuve… et, à chaque fois, on a des montées d’adrélanine ! Les goûts sont affaire personnelle. Certains seront addicts aux vins jeunes, sur le croquant, quand d’autres sont en recherche de complexité. Les millésimes anciens se faisant rares, le domaine a constitué une collection de millésimes vénérables, témoins du temps qu’il a fait, et du temps qui passe.”

   

Domaine des Monts Luisants

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone : 03 80 24 00 96

Email : jmdufouleur@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainedesmontsluisants




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie. Vous allez aimer ce Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2015, de robe pourpre, aux tanins amples, à la fois riche et souple, charnu, au nez dominé par les fruits rouges et le cuir, de bouche puissante et fondue à la fois, harmonieux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2015 est long en bouche, au nez légèrement épicé, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d’épices. Leur Pommard Epenots Premier Cru 2015 est remarquable, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise cuite et de cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins enrobés, d’une belle persistance, de très bonne évolution comme l’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2015, toujours typé, et ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2015, qui mêle structure et finesse, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, tout en nuances.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site personnel : www.dubreuil-fontaine.com

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004, cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires. François Bertheau est satisfait du millésime 2017 : fruité, bien coloré, un volume important et une qualité parfaite, un excellent vin gourmand. Il propose à la vente les 2016, dans toutes les appellations, puis, en 2019, les 2017. Pour lui, un seul principe : la continuité dans la qualité. On est bien à la tête de son appellation avec ce superbe Chambolle-Musigny Premier Cru 2015, très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2014, de robe brillante, est un vin subtil, de bouche fondue, aux notes de griotte surmûrie et de poivre, charnu, où la finesse s’allie à un velouté savoureux, à présenter avec une terrine de faisan au foie gras ou un rôti de veau en croûte.  Le 2013 dégage un nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale, idéal avec un rôti de veau en croûte ou un canard sauvage. Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2015, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Le 2014, de robe pourpre, a un nez où se devinent les fruits cuits, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche.  Son Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2015, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Excellent Chambolle-Musigny Village 2016, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices.


5, rue du Carré
21220 Chambolle-Musigny
Téléphone :03 80 62 85 73
Email : domaine@francoisbertheau.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine.bertheau

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. Le millésime 2017 sera un très beau millésime au niveau de la qualité et la quantité sera au rendez-vous également, aussi bien en rouge qu’en blanc, nous précise-t-il. A noter que la Famille ne vend ses vins que lorsqu’ils sont prêts à boire. Actuellement, ils proposent les 2015. Leur Château de Chassagne-Montrachet rouge 2015 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), est un vin où toute la richesse du millésime se retrouve, coloré et très parfumé (cannelle et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois. Le 2014 est un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais, idéal, par exemple, avec un faux-filet en croûte aux girolles ou des paupiettes de veau à la bourguignonne. Vous allez également apprécier ce Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante, à prévoir sur des escalopes de veau à la crème ou une nage de poissons aux fèves fraîches. Beau Meursault les Clous 2015, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, charmeur au nez comme en bouche, d’une belle harmonie avec ces nuances de poire et de grillé en finale. 

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

DOMAINE ALAIN VIGNOT


Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques. En 1934, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. Cette même année, nous construisons un chai climatisé, afin de pouvoir recevoir ces nouvelles récoltes. En 2006, mon fils julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de persévérance et de travail, nous possédons un vignoble de 12 hectares pour le plus grand plaisir des amateurs de vin. Au fil des générations, la famille VIGNOT a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois… Vous allez apprécier ce Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2014, élevé en fûts de chêne 12 mois, très typé comme nous les aimons, alliant finesse et charpente, à la robe cerise, aux reflets violets avec des arômes de framboise, riche en bouche. Le Bourgogne La Colinière rouge 2014, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l'humus, allie puissance et finesse, un vin aux tanins mûrs. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques blanc 2014 (médaille d’or Paris 2016) typé Chardonnay, qui sent bon le genêt, très floral, très agréable, est tout en persistance d’arômes. Goûtez le Bourgogne Côte Saint- Jacques rouge 2014, bien équilibré, aux arômes d'épices, de fruits rouges et de poivre, aux tanins présents et soyeux à la fois, le Bourgogne La Colinière blanc 2014, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté, très agréable avec ce nez de noix fraîche, et le Bourgogne Côte Saint-Jacques gris 2014, élevé en cuves, où une petite macération pelliculaire lui confère cette teinte “oeil de perdrix”, finement bouqueté, rond et charmeur, avec cette bouche persistante où s'entremêlent les notes fruitées et florales.

Alain Vignot
16, rue des Prés
89300 Paroy-sur-Tholon
Téléphone :03 86 91 03 06
Télécopie :03 86 91 09 37
Email : alain-vignot@wanadoo.fr
Site : domaine-vignot
Site personnel : www.domaine-alain-vignot.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Jacques CARILLON


?La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j?ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l?attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.?
Beau Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2015, où s?associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais et une pointe de musc, est d?une grande finesse, un vin suave, d?une belle finale. Le 2014, d?une grande finesse, aux arômes de tilleul et d?abricot frais, aux notes subtiles de rose et de pain grillé en bouche, est finement épicé. Le 2013, où s?entremêlent les fruits frais et la vanille, de bouche puissante où dominent les fleurs (aubépine, genêt) et le pain brioché, mêle structure et distinction. 
Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Champs Canet 2015, très marqué par son terroir également, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère), d?une finale bien persistante où se décèlent le pain grillé, est de bouche savoureuse aux nuances d?agrumes, un vin très expressif, à déboucher sur un foie de veau à la vénitienne ou une côte de veau aux morilles. Le 2013 est très charmeur, aux connotations complexes où dominent les fleurs et la pêche, très harmonieux.
Quant à son Puligny-Montrachet 2015, il est tout en subtilité, tout en fruits et rondeur, ample, persistant, aux arômes subtils de fleurs blanches et de citron.

Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Tél. : 03 80 21 01 30
Email : carillon.jacques@free.fr
www.jacques-carillon.com


Domaine CRUCHANDEAU


Julien Cruchandeau, qui n'est pas issu d'une lignée de vigneron, a créé son domaine en 2003, après une solide formation en œnologie et viticulture, et des emplois dans divers domaines bourguignon. Ses vignes sont cultivées dans le respect des sols et des terroirs. Pas d'engrais chimique, lutte raisonnée, vendanges manuelles, vinification le plus naturellement possible, élevage de 8 à 18 mois en cuves ou en fûts.
Le Bouzeron Vieilles vignes 2011, cépage Aligoté, vignes de 66 ans, élevage pour 80% en cuve pour préserver la fraîcheur et la minéralité de l'Aligoté et 20% en fûts neuf pour ajouter de la complexité et du gras, médaille d'Argent au concours de la Côte Chalonnaise, est bien agréable. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Petits Picotins 2011, un premier millésime issu de Pinot Noir élevé de 12 à 15 mois en fûts de chêne, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre, ample, très persistant, très fin, avec des tanins souples et puissants à la fois, de bonne garde. Goûtez le Crémant de Bourgogne brut, de bouche légère, tout en fraîcheur, avec ces notes florales et fruitées, de mousse tendre, et le Hautes Côtes de Nuits Les Valençons rouge 2011 (c'est le deuxième millésime pour cette cuvée), au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, est bien classique de son appellation, de robe intense, très bien élevé. Tout cela fait qu'il n'y a pas à hésiter.

Julien Cruchandeau
4, rue Robert
21700 Chaux
Tél. : 03 80 62 16 50 et 06 74 85 79 62
Email : domaine.cruchandeau@gmail.com
www.domaine-cruchandeau.com


Domaine PRIEUR-BRUNET


Superbe Meursault Charmes 2014, où dominent le chèvrefeuille, la poire, le musc et les petits fruits secs, tout en persistance, d?une belle longueur, où s?entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, suave. ?La récolte 2014 s?est effectuée par un beau temps chaud, raconte Guillaume Uny-Prieur.  Nous n?avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d?oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d?un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n?ont pas eu d?incidence. C?était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n?entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l?on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d?une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d?une belle couleur, des vins vraiment ?sur le fruit?. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins. Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l?équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de ?bichonner? nos vignes.?
Le 2013, avec des notes d?agrumes bien typiques, développe une bouche dominée par les fruits cuits et l?amande, finement miellée comme il le faut. Le 2012 mêle richesse aromatique et densité en bouche, avec des connotations délicates de noisette et d?abricot mûr, où l?on retrouve au palais des notes de fleurs blanches et de vanille, avec des nuances de pêche. Beau Meursault Chevalières, tout en suavité, d?une belle harmonie, ample, aux senteurs subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande). Le Bâtard-Montrachet 2013, où l?on retrouve toute la force de son terroir, suave, est tout en harmonie et en fruité, avec cette finale finement acidulée, complexe, qui allie fraîcheur et charpente. 
Remarquable Pommard Platières 2014, très représentatif des meilleures bouteilles de l?appellation, complet, aux connotations de cassis et de poivre, un vin très typé, puissant et complexe, tout en bouche, bien parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue. Le 2013, au nez d?humus et d?épices, associant richesse et finesse en bouche, est un vin coloré et charnu, aux tanins puissants et souples à la fois.  
On se fait toujours plaisir avec leur Volnay Premier Cru Santenots 2014, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d?épices, aux tanins très étoffés, un vin velouté où l?élégance s?exprime à plein. Le 2013, avec des notes intenses de fruits surmûris et d?épices, est un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux. Le 2012 a des tanins mûrs, un vin aux arômes de framboise, de pivoine et d?épices, de couleur grenat. 
Très joli Beaune Clos du Roi 2014, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais comme ce Santenay Maladière, dense, parfumé (cassis, sous-bois), avec cette bouche tout en souplesse, aux tanins mûrs, rond et riche à la fois, de belle évolution comme cet autre Santenay Clos Faubard, de belle robe pourpre, avec ces arômes de groseille, de violette et de musc, un vin riche, ample, soyeux.

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 56
Fax : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com
www.prieur-santenay.com



> Les précédentes éditions

Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016

 



Frédéric ESMONIN


Domaine Jacques CARILLON


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaine François BERTHEAU


Domaine Albert JOLY


Pierre BOURÉE Fils


BADER MIMEUR


Domaine de PISSE-LOUP


Domaine Jean CHARTRON


Domaine de la POULETTE


Domaine Guy BOCARD


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine du CHARDONNAY


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Gérard TREMBLAY


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


AUVIGUE


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine DENUZILLER


Domaine des MONTS LUISANTS


Clos des LAMBRAYS


Philippe LECLERC


Robert AMPEAU et Fils


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine SEGUIN-MANUEL


Sylvain MOSNIER


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine JOMAIN


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine Guy ROBIN



CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE PICHARD


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales